QUESTIONS/ REPONSES CNRS

site-question-reponseAfin d’apporter des éléments complémentaires aux infographies et guides que nous éditons (disponibles sur cette page), le Sgen-CFDT RechercheEPST met à disposition cette page qui contient un certains nombre de questions/réponses.

N’hésitez pas à nous contacter pour des renseignements complémentaires.

 

Questions réponses sur le “Guide pour l’entretien et le dossier annuel d’activités CNRS”
(lien vers le guide)

Partie “Entretien  avec son responsable”

  • Puis-je refuser l’entretien professionnel ?
    • Non, il est obligatoire et le refus peut entraîner une sanction disciplinaire.
    • De plus, cela vous pénaliserait pour les promotions, …
  • Je suis en arrêt maladie, dois-je me déplacer ?
    • Non, vous ne pouvez pas vous rendre à votre lieu de travail pendant votre arrêt. Prenez contact avec votre supérieur hiérarchique pour déplacer le rendez-vous et si ce n’est pas possible et que vous avez travaillé suffisamment dans l’année, complétez votre dossier en ligne et prenez connaissance de ce qu’écrira votre supérieur hiérarchique.
    • ATTENTION, nous ne conseillons en aucun cas le travail à distance, qui plus est si l’agent est en arrêt maladie. Mais nous signalons qu’il est important de remplir son dossier annuel pour garder une trace de son activité.
  • Puis-je être accompagné pendant l’entretien ?
    • Non, c’est un entretien privilégié avec votre supérieur hiérarchique direct.
  • Qui est mon supérieur hiérarchique ?
    • Le supérieur hiérarchique direct, est le responsable chargé de l’organisation de votre travail et du contrôle de votre activité. C’est le seul qui doit conduire l’entretien professionnel.
    • Mon entretien est réalisé avec mon directeur d’unité et non mon supérieur hiérarchique direct. Est-ce normal ?
    • Non, l’entretien doit être conduit par le supérieur hiérarchique direct, conformément à la “Circulaire du 23 avril 2012 relative aux modalités d’application du décret n° 2010-888 du 28 juillet 2010 relatif aux conditions générales de l’appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires de l’Etat », sauf situation très particulières et dans les très petites unités .
  • J’ai des difficultés avec mon supérieur hiérarchique, comme puis-je gérer cela ?
    • Parlez-en avec l’autorité hiérarchique de votre unité et si nécessaire, contactez les services RH de votre délégation. Si ce n’est pas suffisant, contactez le Sgen-CFDT RechercheEPST qui vous aidera à trouver une solution.

 

Partie  “Dossier annuel d’activités”

  • Pourquoi remplir mon dossier annuel ? Je le fais depuis des années et rien ne change.
    • Votre dossier annuel retrace votre carrière ; il est utilisé pour les campagnes d’avancement et vous servira de base pour le passage de concours, …  Il est important de le mettre à jour tous les ans pour décrire son activité, mettre à jour son intinéraire professionnel et ses diplômes et tout ce qui peut être important pour une mobilité ou sa carrière.
  • A quoi sert le dossier annuel dans la campagne de promotion au choix ?
    • C’est une pièce maîtresse puisque c’est le seul document auquel la commission CAP a accès. Elle base son classement uniquement sur ce qui y est consigné dedans.
  • L’argumentaire pour promotion de mon directeur d’unité est très court, est-ce pénalisant ?
    • Oui car il faut que votre promotion soit argumentée de manière détaillée et chiffrée par votre directeur.
    • L’ argumentaire pour une promotion (agent ou directeur) doit mettre l’accent sur les éléments permettant d’évaluer l’adéquation de vos missions avec le niveau demandé.
  • Où puis-je obtenir plus d’information sur le dossier annuel  ?
  • Comment savoir si mon dossier est correctement rédigé ?
    • Vous pouvez contacter vos représentants locaux du Sgen-Cfdt RechercheEPST : https://epst-sgen-cfdt.org/?page_id=137
    • Vous pouvez aussi contacter le SRH, demander à vos collègues, supérieur hiérarchique et Directeur d’Unité.

Questions réponses sur le “Processus d’avancement au choix”

  • Quels sont les différents acteurs impliqués dans le processus d’avancement au choix ?
    • L’infographie « Processus d’avancement au choix – Acteurs et Calendrier » répond à cette question. Elle se trouve sur cette page : https://epst-sgen-cfdt.org/?p=1276
  • Quel est le pourcentage de chance d’être promu au cours d’une campagne d’avancement au choix ?
    • L’infographie « Processus d’avancement au choix – Contraintes et taux de pression » répond à cette question. Elle se trouve sur la page : https://epst-sgen-cfdt.org/?p=1279

 

Infographie 1/3 : “Acteurs et calendrier”  (lien vers l’infographie)

  • Pourquoi les Directeurs d’Unités ne proposent-ils pas tous les agents ?
    • C’est au DU d’estimer si les activités exercées par l’agent permettent d’accéder au grade ou corps supérieur
    • L’ argumentaire pour une promotion doit mettre l’accent sur les éléments permettant d’évaluer l’adéquation de vos missions avec le niveau demandé
  • Est-ce que j’augmente mes chances d’être promus si je suis classé 1er pendant plusieurs années ?
    • Pas forcément car si votre dossier est systématiquement mal classé lors de la commission d’interclassement régionale et qu’il n’évolue pas au fil des ans, il  ne sera peut-être jamais classé en National
  • Combien y a-t ’il de liste de classement dans une unité ?
    • Dans une unité, il y a :
      • Un classement pour chaque changement de grade
      • Un classement pour chaque changement de corps
      • Un classement tous grade confondues
      • Un classement tous corps confondus
  • Comment est composée la commission d’interclassement régionale ?
    • Cette commission, à laquelle les organisations syndicales ne sont pas conviées, est à la discrétion du Délégué Régional
    • Sa composition est affichée sur le site de la DRH, en général après la campagne CAP
  • De qui est composée la commission d’interclassement régionale ?
    • de Directeur d’Unité (majoritairement) et d’ingénieurs
  • Quel est le rôle de la commission d’interclassement régionale ?
    • Son rôle est de faire une pré-analyse et un pré-classement des agents pour les nommés et experts CAP en National, désignés par la DRH
  • Quel est le lien entre la commission d’interclassement régionale et les mandataires ?
    • Aucun, les mandataires sont des adhérents d’un syndicat, mandatés pour transmettre aux élus CAP une pré-analyse des dossiers (Apporte une expertise et permet une répartition de la charge de travail d’analyse). Ils font leur propre analyse, indépendante de l’administration
  • Les mandataires syndicaux ont-ils accès à l’ensemble des dossiers annuels ?
    • Ils ont accès aux dossiers annuels des agents proposés dans leur délégation dont le grade ou le corps est inférieur ou égal à celui du mandataire
  • Les agents peuvent-ils avoir connaissance de leur classement dans leur unité ?
    • Dans le cadre du classement des agents dans le corps/grade et unité, le Directeur d’Unité n’a pas l’obligation de communiquer le classement. Cependant vous pouvez lui demander et il peut accepter de le donner. La communication des classements DU est une des revendications du Sgen-CFDT RechercheEPST
  • Les agents peuvent-ils avoir connaissance du classement régional ?
    • Le classement est donné aux élus CAP qui ont un devoir de confidentialité.
    • Nous vous conseillons cependant de demander à votre Directeur d’Unité qui a l’information.

 

Infographie 2/3 : “Procédure de sélection”  (lien vers l’infographie)

  • Comment un agent classé 1er dans son laboratoire peut-il se retrouver mal classé en délégation ?
    • Dans chaque délégation, les dossiers des agents classés  1er sont comparés entre eux puis font l’objet d’un classement. Un agent 1er peut donc se retrouver 2nd, 3ème, ….
    • Compte tenu du taux de pression et par définition du peu de possibilités, le nombre de candidats promus étant largement inférieur au nombre de candidats proposés, cette sélection est nécessaire à chaque niveau de classement (local, régional et national )
  • A quoi correspondent les classements A1,B1,C en délégation ?
    • Il existe 3 niveaus de classement : A, B et C. Et des sous-niveaux pour les classements A (A1, A2, …) et B (B1, B2, …) . Il n’existe par contre pas de règle générale, les sous niveaux pouvant aller jusqu’à A6 dans certaines délégations alors que d’autres vont jusqu’à A3 (suivant la taille de la délégation et de la taille des BAP). Quoi qu’il en soit, un dossier classé C n’a pratiquement aucune chance d’être promu. Pour les changements de corps, un B a très peu de chance d’être promu et pour les A, cela dépendra du taux de pression pour le corps/BAP. Voir à ce sujet l’infographie sur les taux de pression.

 

Infographie 3/3 : “Contraintes et taux de pression”  (lien vers l’infographie)

  • Où puis-je trouver le taux de pression pour ma Bap et mon changement de corps/grade ?
  • Mon Directeur est-il au courant du nombre de possibilités ?
    • Oui, il reçoit un document pendant la campagne de dossier annuel d’activité (vers fin avril)
  • Pourquoi au fil des années le nombre de possibilités baisse ou reste aussi bas ?
    • Pour les changements de corps, le nombre total de possibilités est directement lié au nombre de recrutement effectué par le CNRS au cours de l’année précédente. C’est un peu moins vrai pour les changements de grade.