Les représentants du Sgen CFDT RechercheEPST ont rencontré le nouveau DRH du CNRS

Posted on Updated on

Cette rencontre a permis d’exprimer nos revendications pour les agents :

  • La revalorisation du régime indemnitaire chercheur qui devient une impérieuse nécessité tant le décalage avec les autres secteurs de la fonction publique est important,
  • Le retour aux 300 postes pour les recrutements chercheurs, l’augmentation des crédits récurrents et la limitation du recrutement CDD,
  • Le déroulé de carrière sur 2 grades minimum pour tous les agents, surtout pour ceux qui partiront à la retraite dans les 5 prochaines années,
  • Un réel alignement des socles indemnitaires entre les trois filières AENES (Administration de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur), ITRF et ITA,
  • La prise en compte effective des fonctions de l’agent et non pas du seul grade et corps, dans le calcul de l’IFSE, pour respecter l’esprit du RIFSEEP, comme cela a été fait à l’INRIA,
  • L’intégration du corps des assistants ingénieurs dans le corps des IECN en raison de l’existence d’un seul grade dans ce corps,
  • La mise en place d’un baromètre social qui permettrait d’évaluer régulièrement l’évolution du bien être des agents,
  • La prise en compte effective des demandes de télétravail, même celles qui dépassent les « préconisations » du CNRS, 
  • La poursuite d’une politique sociale ambitieuse notamment à travers le soutien au CAES du CNRS.
Print Friendly, PDF & Email