Election

Toutes et tous ensemble contre l’extrême droite !

Posted on Updated on

Publié le jeudi 24 mars 2022 par Nathalie Bucquet

Le monde de l’éducation a jusqu’alors majoritairement résisté à la percée de l’extrême-droite de ces dernières décennies. En cette année d’élection présidentielle, nous avons toujours un rôle à jouer…

extrême droite

Toutes et tous ensemble, faisons front contre l’extrême-droite, ses intentions et ses idées, dans nos lieux de travail comme dans le débat public !

Nos valeurs, en tant que professionnel·le·s de l’éducation, sont à l’opposé de l’extrême-droite.

En effet, nous sommes :

POUR l’héritage des Lumières, la raison, les valeurs républicaines, la laïcité.
CONTRE l’obscurantisme, l’exaltation des préjugés et des divisions.POUR la tolérance et le vivre-ensemble.
CONTRE le racisme, l’antisémitisme, les LGBTIphobies, le sexisme et toutes les discriminations. POUR une école de l’égalité, la liberté pédagogique, l’émancipation des élèves.
CONTRE une école rétrograde, ségrégative et excluante.

L’extrême droite a une vision réactionnaire et antirépublicaine de l’école 

La mise en œuvre de son programme aurait des effets terribles. L’extrême-droite ne condamne jamais l’insuffisance des moyens, ni ne parle de la dégradation des conditions de travail. Jamais elle ne porte un regard critique sur les inégalités scolaires et sociales des élèves qui n’ont cessé de se renforcer. On ne trouve rien dans les programmes d’extrême droite qui permettrait de résoudre les fragilités actuelles du système éducatif. En revanche, voici quelques aspects qui ressortent des interventions des candidat·e·s d’extrême droite ou de ce qui est d’ores et déjà mis en œuvre dans des municipalités tenues par l’extrême droite :

Une école instrument de propagande pour une idéologie réactionnaire

extrême droite

• Un enseignement organisé autour d’un objectif politique passéiste et rétrograde : concourir « par tous moyens, chez ceux à qui il est destiné, à faire naître, développer et affermir les sen­timents patriotiques et la conscience de l’unité nationale » (proposition de Loi de M. Le Pen, février 2021).
• La mise sous surveillance des personnels et des pratiques pédagogiques : l’extrême-droite veut un « plan de contrôle des enseignements », qu’elle suspecte d’être « utilisés à des fins idéologiques » (Plan Le Pen pour les banlieues) ; « Nous chasserons des classes de nos enfants le pédagogisme, l’islamo gauchisme, et l’idéologie LGBT » (Discours de Zemmour, Villepinte, 5 décembre).
• Des programmes et des horaires réduisant la diversité des domaines d’étude et réorientés vers l’exaltation nationaliste : « réserver la moitié du temps d’enseignement au français » en primaire (programme de M. Le Pen, 2017), mise en place d’un « roman national » à visées identitaires au lieu d’un enseignement scientifique de l’Histoire (Programme du RN).
• Lecture révisionniste de l’histoire (« Pétain a sauvé des juifs français » pendant la guerre, E. Zemmour, CNews 2019).

Une école de l’exclusion

extrême droite

• Mesures antisociales, ciblant les populations défavorisées : fin de la gratuité des transports et de la cantine pour les familles pauvres, suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme.
• L’école selon Zemmour « ne doit plus chercher à toute force à être la plus inclusive possible, mais au contraire rétablir le culte du mérite et de l’effort. » ( Discours de Villepinte, 5 décembre 2021).
• La suspicion systématique contre les élèves d’origine étrangère ou issus de l’immigration allant jusqu’à la suppression de certains enseignements comme l’arabe (programme du RN).
• La mise en place d’une politique scolaire venant de la théorie xénophobe du « grand remplacement » (programme Zemmour).
• Un renforcement des mesures de discrimination systématique des familles étranger·e·s, et des expulsions de familles sans-papiers.

La casse du service public laïque et gratuit d’éducation

extrême droite

• Le renoncement à la démocratisation scolaire au profit d’une école ayant vocation à stigmatiser les victimes des inégalités sociales.
• La promotion du privé confessionnel, au détriment du service public :
« l’école privée a connu de grandes réussites (…) elle a constitué une alternative efficace au système public gangrené » ( Programme Zemmour).
• La promotion de la sélection au nom d’une « méritocratie » sans moyens qui favorise la symétrie des inégalités sociales et de la réussite scolaire, avec en particulier la fin du collège unique.
• Les menaces sur le droit syndical et la démocratie sociale, sur la liberté d’expression des personnels.

Contre ces projets, mobilisons-nous ! Dans l’unité syndicale, les organisations UNSA éducation, FSU, CGT Éduc’action, Sgen-CFDT, Sud éducation réaffirment leur opposition à l’extrême-droite et à ses idées, et appellent les personnels à débattre de ses effets sur leur lieu de travail, à travers des réunions syndicales communes, des prises de positions qui favoriseront l’engagement du plus grand nombre, la participation à une campagne de photographies (devant les établissements scolaires, avec des pancartes pour réaffirmer nos positions, et postées sur les réseaux sociaux).

En savoir plus, partager cette tribune intersyndicale, trouver des visuels sur les réseaux sociaux.

Élection à la CPAR Inserm 2022-2027 : VOTEZ Sgen-CFDT du 7 au 14 mars 2022

Posted on Updated on

ÉLECTION DIRECTE À LA COMMISSION DE PILOTAGE
ET D’ACCOMPAGNEMENT DE LA RECHERCHE – CPAR
Mandat 2022 – 2027

Le scrutin électronique se déroulera du lundi 7 mars 2022 à 9h00
au lundi 14 mars 2022 à 14h00 (heure de Paris)

A l’ouverture de la plateforme électronique, chaque électrice et électeur, chercheur, ingénieur, technicien, administratif, sera appelé à voter pour le ou la candidat.e de son choix pour le collège B11 ou la liste de candidat.e.s de son choix pour le collège C (2 sièges à pourvoir) en s’appuyant sur la notice de vote

La Commission de Pilotage et d’Accompagnement de la Recherche ou CPAR est une instance consultée sur l’évaluation de l’activité des chercheurs exerçant des fonctions d’administration de la recherche ; elle se prononce notamment sur leur avancement, leur recrutement dans le corps des Directeurs de Recherche, leur mobilité et leur mise à disposition auprès d’autres organismes.

Elle devrait également être informée de l’activité des services de l’administration centrale et régionale de l’Inserm. Mais la direction de l’Inserm n’a jamais voulu lui donner ce rôle. Alors qu’elle devrait être une vigie pour le suivi des nombreux évènements, comme les réorganisations (passage au service facturier par exemple), fusions (de délégations), déménagements (DSI, ANRS-MIE…), passés, en cours ou à venir.

Si vous leur accordez votre confiance, vos élu.e.s Sgen-CFDT seront présent.e.s à toutes les sessions et s’impliqueront dans toutes les missions de la CPAR. Ils seront particulièrement vigilant.e.s face aux situations de restructuration et de réorganisation du travail des personnels chercheurs, ingénieurs et techniciens. Ils s’adresseront directement à la direction de l’Inserm pour relayer vos questions et revendications.


Nos élu.e.s travailleront en équipe pour :

  • Le remplacement par des emplois statutaires de tous les postes libérés
  • Des recrutements nécessaires afin de répondre aux besoins réels des services, à la pérennité de ces services et à la résorption de la précarité
  • La mise en place de l’application stricte du principe de déroulé de carrière complète sur au moins 2 grades avec 3 ans maximum à l’échelon terminal du grade inférieur dans chaque corps (CR, DR, IR, IE, T et AJT) et davantage de passages AI vers IE
  • La transparence et l’équité lors de la promotion des chercheurs et lors des concours IT internes et externes pour lesquels les élus C sont membres de droit
  • Le respect de l’égalité femme – homme pour les évolutions de carrière et les primes
  • Que le plus grand nombre de chercheurs de la CPAR puisse bénéficier de toutes les composantes du nouveau régime indemnitaire des chercheurs
  • Une vigilance accrue vis à vis de toutes formes de discrimination

Le Sgen-CFDT RechercheEPST

Retrouvez les PDF de leurs déclarations d’intention sur notre site
ou en cliquant sur les images ci dessous

Déclaration d’intention CPAR
Chercheur
Déclaration d’intention CPR
Ingénieurs & Techniciens

N’attendez pas pour vous connecter au site de vote, avec l’identifiant figurant dans le message que vous avez dû recevoir le mardi 22 février 2022 et votre numéro de matricule Inserm à 8 chiffres disponible sur un bulletin de salaire ou sur Sirene. Ainsi vous pourrez retirer le mot de passe qui sera nécessaire pour valider votre vote lors du scrutin et retrouver les noms de nos candidat.e.s et nos déclarations d’intention.

En votant pour votre collègue chercheure que nous soutenons ou pour la liste d’Ingénieurs et Techniciens présentée par le Sgen-CFDT, vous choisirez des élu.e.s membres du premier syndicat  de l’Inserm, qui s’investissent dans la défense collective et individuelle de toutes les catégories de personnels et qui obtiennent des résultats pour améliorer vos carrières, vos rémunérations, vos conditions de travail et les aspects sociaux et sociétaux. Ils s’appuieront sur le collectif expérimenté de nos élu.e.s et représentant.e.s dans toutes les instances de l’Inserm qui vous défendent fidèlement depuis sa création.

1 les 2 candidates de votre choix pour le collège A1 (scrutin plurinominal)

Protégé : Inserm – DRH / OS lundi 17 janvier 2022

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Résultats élections CS & CSS Inserm : Merci pour votre confiance renouvelée

Posted on Updated on

ÉLECTIONS AUX CONSEIL SCIENTIFIQUE (CS) ET
COMMISSIONS SCIENTIFIQUES SPÉCIALISÉES (CSS)

Mandature 2022-2026

Les candidates et candidats soutenues ou présentées sur des
listes par le Sgen-CFDT remercient les centaines
de chercheurs, enseignants-chercheurs,
ingénieurs et techniciens qui leur ont accordé leurs suffrages :

Au conseil scientifique

  • 398 suffrages portés par les électeurs des collèges A1 (171), A2 (46) et B1 (181)
  • 549 votes (47,7%) exprimés par 549 électeurs du collège C

Nouvelle élue Sgen-CFDT RechercheEPST au CS

Madame Géraldine KOENIG (Strasbourg)

Aux Commissions Scientifiques Spécialisées

  • 80 suffrages portés par les électeurs des collèges A1 (49) et B1 (31) de la CSS n° 3
  • 31 suffrages portés par les électeurs du collège B1 de la CSS n° 4
  • 532 votes (46,4%) des exprimés par 532 électeurs du collège C des CSS n°1 à n° 7

Nouveaux et nouvelles élu.e.s Sgen-CFDT RechercheEPST en  CSS

CSS 1Monsieur Hervé DURAND (Paris)
Madame Izolina LOPES (Paris)
CSS 2Madame Cécile COURIAUD (Nantes)
Madame Sylvie LACHKAR COLMERAUER (Paris)
CSS 3Monsieur Olivier FÉRAUD (Créteil)
Madame Lydia GUENNEC (Toulouse)
Monsieur Adrien LALOT (Créteil)
CSS 4Madame Amelyne MARCON (Montpellier)
Madame Nathalie ANDROCLES (Paris)
CSS 5Madame Nathalie LOPES (Nantes / Angers)
Monsieur Yves MARTIN (Marseille)
CSS 6Monsieur Yacine SAIDI (Villejuif)
Madame Caroline BARRY (Paris)
CSS 7Monsieur Frédéric BONNEFOI (Bron)
Madame Claudine DELOMÉNIE (Paris Saclay)

Ces résultats (complets ICI) au CS et au CSS (nouveau périmètre ici) véritable gage de confiance pour les élu.e.s et l’ensemble des adhérent.e.s du Sgen-CFDT RechercheEPST confirment largement la première place de notre organisation syndicale dans le collège C des ITA, avec respectivement 47,7% et 46,4% des voix exprimées.

Les personnels seront ainsi représentés au CS et dans les 7 futures CSS par 16 élu.e.s Sgen-CFDT, 10 femmes et 6 hommes, issu.e.s de 6 grandes régions différentes.

Vos représentant.e.s Sgen-CFDT travailleront dès début 2022 selon les principes valeurs et engagements qu’ils ont exposés dans leurs professions de foi à retrouver après s’être formé avec le syndicat et nous l’espérons avec l’Inserm comme la direction s’y est engagée.

Ils veilleront à ce que leurs prérogatives soient respectées, ils exigeront notamment le maintien des visites des unités et équipes sur site dans le cadre des évaluations conduites par l’HCERES et par les CSS.

Ils mèneront également un véritable suivi en lien avec nos élu.e.s en CAP des personnels nouvellement recrutés.

Protégé : Inserm : analyse des résultats des élections au CS et commissions pour la période 2022-2026 (NT 23 11 2021)

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Élections CS & CSS Inserm 2/2

Posted on Updated on

ÉLECTIONS AU CONSEIL SCIENTIFIQUE (CS) ET AUX
COMMISSIONS SCIENTIFIQUES SPÉCIALISÉES (CSS)
Mandat 2022 – 2026


Pour

la liste complète des candidat.e.s ingénieurs, techniciens présentée par le Sgen-CFDT à l’élection au CS et à votre CSS ou
les candidat.e.s chercheurs ou enseignants chercheurs soutenu.e.s par le Sgen-CFDT à l’élection au CS et à votre CSS

Si vous leur accordez votre confiance vos élu.e.s dans les instances scientifiques travailleront dans la continuité de nos élu.e.s actuelles et avec les représentant.e.s et élu.e.s du 1er syndicat à l’Inserm pour défendre individuellement et collectivement tous les personnels de l’Inserm, de la Recherche et de l’Enseignement supérieur.

DONNEZ DU POIDS A VOTRE VOTE EN CHOISISSANT UNE ÉQUIPE

Qui

  • a contribué à vos avancées de carrières et rémunérations depuis 5 ans, permettant notamment en 2021 l’augmentation de 50% (40 à 60 possibilités) des promotions CRCN – CRHC et l’amélioration importante des régimes indemnitaires
  • réaffirme le choix d’un travail collectif associant chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs dans lequel chacun est reconnu
  • mènera une activité de qualité, y compris au sein de groupes de réflexion, associant nos élu.e.s au CS et dans les 7 CSS

Pour

  • défendre l’égalité femme-homme en particulier pour les promotions, l’accès aux postes de responsabilité et en matière indemnitaire
  • défendre le principe de déroulé de carrière sur au minimum 2 grades et le fait qu’aucun chargé de recherche ayant reçu un avis favorable de sa CSS ne reste plus de 3 ans au dernier échelon de CRCN
  • maintenir les évaluations des unités sur site et un suivi de tous les personnels en particulier ceux rencontrés lors de ces visites
  • promouvoir la transparence et l’équité lors des concours chercheurs mais aussi lors des concours IT internes et externes pour lesquels les élu.e.s du collège C sont membres de droit
  • défendre une politique de recherche répondant aux exigences du développement de la connaissance

Télécharger les PDF de nos professions de foi en cliquant sur les images

Candidat.e.s présenté.e.s par le Sgen-CFDT
au CS et aux CSS

Listes des candidat.e.s Ingénieurs et Techniciens aux 7 CSS

Listes des candidat.e.s des collèges A, B, C au CS et A & B en CSS

Pour voter, accéder à l’espace de vote, puis saisissez votre identifiant reçu en principe le 19 octobre 2021 et votre numéro de matricule Inserm à 8 chiffres (présent sur votre feuille de paye ou sur sirene) ou votre code secret, si vous n’êtes pas personnel Inserm (il correspond au code reçu lors de votre demande d’inscription sur les listes électorales; si vous l’avez perdu ou pas reçu, contacter elections@inserm.fr).
Vote électronique mode d’emploi

Une fois connecté au site de vote, vous pourrez retirer le mot de passe nécessaire pour valider votre vote.

En cas de perte de votre identifiant veuillez utiliser le support en ligne à l’adresse https://vote221.neovote.com/support ou appeler le numéro vert 0.805.69.16.46 (service et appels gratuits) ou le 09.72.10.89.46 (tarif d’une communication nationale) muni de votre donnée d’authentification : votre numéro de matricule (si vous faites partie du personnel Inserm) ou votre code secret (si vous n’êtes pas personnel Inserm).

Deux VOTES à exprimer :
pour le Conseil Scientifique,
pour votre Commission Scientifique Spécialisée

Dossier élections CS et CSS Inserm

Posted on Updated on

Les candidat.e.s soutenu.e.s ou présentées sur des listes
par le Sgen-CFDT Recherche EPST remercient les électeurs et
électrices qui leur ont apportés leurs suffrages
aux élections du CS et des CSS Inserm
entre le 3 et le 10 novembre 2021

Tous nos articles sur les élections au CS et au CSS Inserm :

Élections CS & CSS Inserm 1/2

Posted on Updated on

ÉLECTIONS AU CONSEIL SCIENTIFIQUE
ET AUX
COMMISSIONS SCIENTIFIQUES SPÉCIALISÉES
Mandat 2022 – 2026

Le scrutin électronique se déroulera du mercredi 3 novembre 2021 à 9h00
au mercredi 10 novembre 2021 à 14h00

A l’ouverture de la plateforme électronique, chaque électeur et électrice, chercheur, enseignant chercheur, ingénieur, technicien, administratif, sera appelé à voter pour le CS et pour sa CSS de rattachement en s’appuyant sur la notice de vote, son identifiant, son numéro de matricule (personnel Inserm) ou son code secret (personnel non Inserm).


Les Commissions scientifiques spécialisées ou CSS participent à l’évaluation des unités et à leur création, au recrutement des chercheurs et à leur promotion. Chaque commission est spécialisée dans plusieurs domaines scientifiques.

Le Conseil scientifique ou CS de l’Inserm est une instance consultative qui contribue à l’élaboration de la politique scientifique de l’établissement, en lien avec les instituts thématiques.

Vos représentant.e.s chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, élu.e.s constituent la moitié des membres du conseil ou des commissions et s’adressent directement à la Direction de l’Inserm.

Les candidat.e.s Sgen-CFDT sont membres d’une organisation syndicale inter-catégorielle qui s’investit dans la défense collective et individuelle de tous les personnels.

Vos élu.e.s Sgen-CFDT seront présent.e.s, et s’impliqueront dans les missions des CSS (visites d’unité notamment) et seront particulièrement vigilants  face aux situations de restructuration, de suppression d’équipes consécutive aux évaluations de l’HCÉRES en lien avec le CS.

Nos élu.e.s travailleront en équipe pour :

  • Le remplacement par des emplois statutaires de tous les postes libérés
  • Des recrutements conséquents afin de répondre aux besoins réels des unités, à la pérennisation des sujets de recherche, à la résorption de la précarité
  • Des crédits attribués par les pouvoirs publics aux unités sous forme de soutien de base avec une évaluation a posteriori
  • Le maintien des comités de visite de l’HCERES sur site avec au moins un représentant de la CSS dont relève l’unité évaluée, ainsi que la présence concomitante  d’un élu du collège C mandaté par l’Inserm sur proposition de la même instance
  • Une politique de Recherche publique ambitieuse dans laquelle l’Inserm a toute sa place dans un partenariat équilibré avec les autres établissements

Téléchargez les PDF de nos professions de foi en cliquant sur les images ci dessous

PF Conseil Scientifique
Chercheur et Enseignant chercheur
PF Conseil scientifique Ingénieur, TechnicienPF CSS Chercheur et Enseignant chercheurPF CSS Ingénieur, Technicien

N’attendez pas pour vous connecter au site de vote afin de retirer le mot de passe nécessaire pour valider votre vote lors du scrutin, informations dans le message que vous avez dû recevoir le 19 octobre 2021.

En votant pour les Chercheurs, Enseignants Chercheurs, pour les listes d’Ingénieurs, Techniciens soutenus ou présentés par le Sgen-CFDT, vous choisirez des élus du premier syndicat  de l’Inserm, qui représente toutes les catégories de personnels et est présent dans tous les EPST. Ils s’appuieront sur le collectif expérimenté de nos élus dans toutes les instances de l’Inserm, qui travaillent dans votre intérêt et celui de l’Institut.

Image Vote Voix, Notre ActionLogo Sgen-CFDT Recherche EPST
Sgen-CFDT Recherche EPST | Campus CNRS 7-9 rue Guy Môquet | 94800 VILLEJUIF CEDEX

Résultats de l’élection au Conseil d’Administration du CNRS

Posted on Updated on

Le Sgen-CFDT RechercheEPST remercie vivement les électrices et les électeurs qui, par leur mobilisation, lui ont permis de remporter 2 sièges sur les 6 à pourvoir (CNRS : Élections – Conseil d’administration, commission électorale).

Avec près de 25% des suffrages, la liste conduite par le Sgen-CFDT RechercheEPST confirme sa position d’interlocuteur incontournable. Vos élu·e·s au Conseil d’Administration du CNRS, Claudia ZLOTEA (Chargée de recherche) et Pierre-Yves SAILLANT (Ingénieur de recherche), du fait de la légitimité que vous leur avez conférée, pourront porter la reconnaissance et la valorisation des spécificités de nos métiers et demander les moyens nécessaires pour les accomplir.

Avec votre soutien, le Sgen-CFDT RechercheEPST continuera à revendiquer la création d’emplois scientifiques statutaires pour enrayer la chute des recrutements, à exiger l’amélioration des conditions de travail et des salaires, à réclamer un rééquilibrage entre financement pérenne des laboratoires et financement sur projet pour que le CNRS perpétue et enrichisse ses missions de recherche, de production de savoir au service de la Société.