Actualité

Protégé : Régime indemnitaire chercheurs EPST : où en est-on ?

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : CNRS : Avancement CRHC, DR1 et DRCE 2020

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Sgen-CFDT dans les médias –

Posted on Updated on

Protection Sociale Complémentaire : la CFDT adresse sa contribution (CFDT FP)

Posted on Updated on

Publié le 25/02/2021 Par CFDT-Fonctions publiques

La CFDT qui porte au cœur de son projet la solidarité pour toutes et tous, s’efforce de traduire ses principes en revendications concrètes et porte depuis plus de dix ans des exigences précises en matière de complémentaire santé et prévoyance pour les les travailleurs, dont les agents publics.

La pandémie de Covid19 qui depuis un an bouleverse les rapports sociaux, abime l’économie, rappelle l’urgence environnementale, a mis en exergue la fragilité des sociétés humaines partout dans le monde. Elle appelle aux réflexions, aux discussions, aux négociations sur bien des sujets. 

C’est ainsi que la CFDT Fonctions Publiques a bataillé lors de l’élaboration de la loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique, et maintenant dans le cadre de sa mise en œuvre pour faire aboutir sa revendication d’une participation financière obligatoire des employeurs à la complémentaire. Pour la CFDT, l’équité devait prévaloir pour les travailleuses et les travailleurs du privé, comme du public, sur ce sujet primordial. En tant que première organisation syndicale en France, la CFDT a mené avec les ministres Olivier Dussopt et Amélie De Montchalin chargés successivement de la fonction publique, un débat nourri, sans concession et constructif.

C’est ainsi que lors du Conseil commun de la fonction publique présidé par la ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, le 18 janvier 2021, la CFDT a parlé d’une journée historique pour les agents publics de l’État, de la Territoriale, de l’Hospitalière. Elle a voté favorablement et sans hésiter l’ordonnance sur la protection sociale complémentaire (PSC), après que celle-ci ait fait l’objet d’un dialogue social riche et constructif. Le 1er janvier 2026 au plus tard, l’ensemble des agents publics (quel que soit leur statut) bénéficieront de la participation financière des employeurs.

D’ici là, de manière transversale aux trois fonctions publiques, puis versant par versant, des négociations vont se tenir. C’est une feuille de route co-construite entre les organisations syndicales et la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) qui sert de boussole. 

C’est dans ce cadre que la CFDT a transmis à la ministre « une contribution à la préparation des accords de méthode sur la protection sociale complémentaire » le mercredi 24 février 2021. Elle y présente ses demandes incontournables, et l’exigence d’un dialogue social qui devra se conclure par des accords majoritaires.

La CFDT a marqué un essai. Elle fera tout pour le transformer et marquer des points supplémentaires pour le plus grand bénéfice des agents que nous représentons.

> 2021 02 23 contribution CFDT PSC

Après l’Inde en 2014 et l’Italie en 2016, la Corée en 2018 …

Posted on Updated on

Comme prévu, la Corée du sud (2.9% de part mondiale de publication) devance la France (2.8%) en 2018 !

Voir ici :

« Le graphique 4 montre l’évolution de la part mondiale de publication des 20 premiers producteurs mondiaux entre 2005 et 2018. Le positionnement des pays a enregistré plusieurs changements au cours des 15 dernières années.
Premier pays producteur sur toute la période, les États-Unis sont devancés par la Chine en 2018 et passent en 2e position avec une part mondiale de 19 % contre 20 % pour la Chine (graphique 4). Le passage de la Chine devant les États-Unis avait déjà été constaté dans la base de données Scopus en 2016 (Tollefson 2018). Le positionnement des 5 pays suivants n’a pas changé, avec le Royaume-Uni en 3e position (4,5 %) suivi, respectivement, de l’Allemagne (4,3 %), le Japon (3,9 %), l’Inde (3,8 %) et l’Italie (3,0 %). La Corée du Sud (2,9 %) poursuit sa progression et devance la France en 2018 (2,8 %). La France passe ainsi au 9e rang, ayant été devancée par l’Inde en 2014 et l’Italie en 2016.
Le graphique 5 qui indique l’évolution de la part de publications des premiers producteurs mondiaux confirme la dynamique des pays émergents sur la période. L’Iran, pays le plus dynamique (325 %) a progressé de 5 places entre 2005 et 2018. La Chine a elle enregistré un taux de croissance près de 200 %. Les publications de l’Inde ont augmenté de près de 70 % et le pays produit plus que la France depuis 2014 (graphique 4). Le Brésil a aussi enregistré une forte augmentation de ses publications (57 %) et il devance la Russie. Le « reste du monde », composé notamment de pays émergents a vu sa part progresser de 16 % sur la période. »

La CFDT Fonctions publiques dans les médias –

Posted on Updated on

La revue de presse : un clic sur l’image …

L’ordonnance relative à la protection sociale complémentaire dans la fonction publique est parue (CFDT FP)

Posted on Updated on

Publié le 19/02/2021 Par CFDT-Fonctions publiques

Après des mois d’échanges approfondis et constructifs avec les organisations syndicales, le ministère de la Transformation et de la Fonction Publiques a publié au journal officiel le mercredi 17 février 2021 l’ordonnance relative à la protection sociale complémentaire dans la fonction publique. Cette ordonnance prévoit qu’au plus tard le 1er janvier 2026, 50 % de la complémentaire santé soit pris en charge par les employeurs. Auparavant, des négociations auront lieu dans les trois versants de la Fonction publique, l’État, la Territoriale et l’Hospitalière pour améliorer par des contrats collectifs ouverts aux actifs et aux retraités, la prévoyance et la complémentaire santé.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS

L’ordonnance relative à la négociation et aux accords collectifs dans la Fonction publique est parue

Posted on Updated on

Publié le 19/02/2021 Par CFDT-Fonctions publiques

Après des mois d’échanges approfondis et constructifs avec les organisations syndicales, le ministère de la Transformation et de la Fonction Publiques a publié au journal officiel le mercredi 17 février 2021 l’ordonnance relative à la négociation et aux accords collectifs dans la Fonction publique. Cette ordonnance vise à promouvoir un véritable dialogue social au plan national et au plan local, « en donnant les moyens aux acteurs de terrain de trouver les solutions collectives les plus adaptées aux enjeux des territoires et des services publics. » Le pouvoir d’achat, l’égalité professionnelle femmes hommes, la santé au travail, le déroulement des carrières, l’action sociale, la protection sociale complémentaire, le télétravail, la réorganisation des services sont des exemples de thèmes qui pourront faire l’objet de négociations. En cas d’accords majoritaires, elles auront force de loi.

Capital décès : une injustice enfin réparée…

Posted on Updated on

Publié le 19/02/2021 par CFDT FP

Une grave injustice faisait que les ayants droit des agents publics décédés étaient défavorisés par rapport aux salariés du secteur privé. Un décret portant modification temporaire des modalités de calcul du capital décès servi aux ayants droit de l’agent public décédé est paru le 17 février 2021. Il rétablit une stricte égalité entre tous les travailleurs. Avant la fin du 1er semestre 2021, à la demande de la CFDT, les statuts des 3 versants de la fonction publique intégreront ces nouvelles dispositions de manière définitive.

CoNRS : communiqué des président.es suite à la déclaration de la Ministre de l’ESRi du 14 février 2021

Posted on Updated on

Communiqué des présidentes et présidents d’instances du Comité national de la recherche scientifique à la suite des déclarations de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation sur la chaine C-News le 14 février dernier.

Le 18 février 2021

Nous avons pris connaissance avec une très grande préoccupation des propos tenus par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation lors de l’émission Repères sur la chaîne C-News le 14 février dernier.
La ministre y a repris à son compte les propos d’un journal de la presse nationale affirmant que « l’islamogauchisme gangrène l’université » et a indiqué son intention de « demander notamment au CNRS de faire une enquête sur l’ensemble des courants de recherche sur ces sujets dans l’Université de manière à ce qu’on puisse distinguer ce qui relève de la recherche académique et ce qui relève justement du militantisme, ce qui relève de l’opinion ».
Ces propos s’inscrivent dans une continuité inquiétante. En juin 2020, le chef de l’État lui-même avait cru utile d’évoquer les « ambivalences » des discours racisés ou sur l’intersectionnalité et était allé jusqu’à dire que « le monde universitaire a été coupable. Il a encouragé l’ethnicisation de la question sociale en pensant que c’était un bon filon. Or, le débouché ne peut être que sécessionniste. Cela revient à casser la République en deux » (Le Monde du 10 juin 2020). En octobre, le ministre de l’Education nationale a dénoncé « les ravages de l’islamo-gauchisme à l’université » (Europe 1, 22 octobre 2020). Et fin novembre, deux parlementaires Les Républicains (Damien Abad et Julien Aubert) ont demandé l’ouverture d’une mission d’information de l’Assemblée nationale sur « les dérives idéologiques dans les milieux universitaires ».
Nous, présidentes et présidents des instances du Comité national de la recherche scientifique, condamnons avec la plus grande fermeté ces déclarations qui vont à l’encontre du principe constitutionnel de garantie des libertés académiques et dénonçons, comme l’a fait la direction du CNRS dans un communiqué rendu public le 17 février, la « regrettable instrumentalisation de la science » à l’œuvre dans le débat politique en cours.
Signataires :

  • La présidente du conseil scientifique du CNRS
  • Les présidentes et présidents des conseils scientifiques des instituts du CNRS
  • Les présidentes et présidents des sections et commissions interdisciplinaires du
    comité national de la recherche scientifique