Audition de la ministre de l’ESR devant l’Assemblée Nationale (29 avril 2020)

Posted on Updated on

https://videos.assemblee-nationale.fr/video.8990924_5ea9792926629.impact-gestion-et-consequences-de-l-epidemie-de-coronavirus-covid-19–mme-frederique-vidal-minis-29-avril-2020?timecode=735208

[nos commentaires entre crochets…]

22’06 » : renforcer des liens entre science et société : +25Md€ dans les 10 prochaines années : Consolider la MIRES (la faire passer de 15 à 20Md€ ce qui correspond à un flux d’investissements de 25Md€ sur 10 ans) qui s’ajoutent bien évidemment aux financements déjà consacrés à nos politiques de recherche.

22’49 » : Sur le plf 2021 : +400 M€ supplémentaires [??] + 400 M€ supplémentaires c’est donc 800M€ en deux ans [??] « à titre de comparaison, le BOP 172 avait été abondé de 50M€ sur 5 ans dans une période récente [elle parle de la MIRES ou du BOP 172 seulement ???]

23’40 » « il ne faut pas que notre recherche s’arrête dans les autres domaines » ; « Personne ne peut prédire de quelles connaissances nous auront besoin dans les années à venir » ; il ne faut pas « rompre ce continuum de la recherche » [c’est joliment dit mais dans les faits ?]

40’01’’ : Sur les PRA :  Il ne faut pas que des plans différents soient proposés par les différentes tutelles … les PRA sont élaborés avec les RP du personnel [ah bon?] afin que ces dispositifs soient les mêmes quel que soit l’employeur dans des labos qui mélangent des personnels de différents organismes, des universités voire des personnels de statut privé… le PRA se déploiera de façon progressive.

41’29’’ : Le financement de la prolongation des contrats (docteurs, recrutements sur contrats ANR) sera assuré par les établissements (non prévu dans le cadre du projet de loi rectificatif mais pris dans l’enveloppe de 2,5Md€ qui va permettre aux différents ministères de s’équilibrer)

1h44’30’’ : sur les 5Md€ supplémentaires annuels [d’ici 10 ans…], 1Md€ doit être consacré à la « santé globale (E Macron)» ; « On ne sait jamais de quelles disciplines vont venir les connaissances qui vont permettre d’améliorer la recherche médicale ; la recherche médicale c’est une application de connaissances qui sont générées par des disciplines fondamentales »

La « recherche action » n’est pas le mode de fonctionnement normal de la recherche qui est de produire de la connaissance et la faire circuler afin de la mobiliser le jour où on en a besoin …

1h46’05’’ : +25Md€ pour faire passer l’investissement public de 15 à 20Md€ par an pour la recherche [RDA =1/3 de la recherche ; mais on ne parle plus de 1% du PIB, compte tenu de ce qui arrive au PIB ! ]

Et donc faire passer  de 30 à 40Md€  [RDE : 2/3 de la recherche ; attention, dans ces 2/3, il y a le CIR et donc des financements (le CIR est une recette d’impôt négative) publics!]

1h48’23’’ : « il est important que nous RE-investissions dans la recherche »

Evolution du BOP 172 : elle était de 50M€ sur 5 ans à comparer à 800M€ sur 2 ans et à 25Md€ sur 10 ans [bon, c’est clair maintenant : c’est le BOP 172 et par l’ensemble de la MIRES … ] … « cela permettra de valoriser les salaires, d’avoir plus de contrats doctoraux… »

2h11’01’’ : « … la place du CNRS, elle est juste .. heu  … centrale ! »

 

Print Friendly, PDF & Email