Collectif des Sociétés Savantes : Analyse du texte du projet LPR et pistes d’amendements

Posted on Updated on

Collectif des Sociétés Savantes Académiques de France

Analyse du texte du projet de Loi de Programmation de la Recherche (LPR) et pistes d’amendements

Ce texte est le fruit du travail d’un collectif de 39 sociétés savantes (liste des signataires en dernière page), couvrant l’ensemble des grands champs disciplinaires de la recherche publique française et représentant plusieurs dizaines de milliers de scientifiques. Les analyses et propositions d’amendements de la Loi de Programmation de la Recherche qu’il contient ont été soutenus par chaque Conseil d’Administration. Ils représentent donc une vision consensuelle du secteur sur ce projet de loi. Pour plus de renseignements sur les actions du collectif des sociétés savantes, vous pouvez consulter son site web: https://societes-savantes.fr/

Une ambition budgétaire insuffisante qui ne prend en compte ni l’inflation ni l’évolution du PIB national.

La France s’est engagée à Lisbonne en 2000 à investir 1% de son PIB dans la recherche publique, ce qui correspondrait en 2020 à 24,3 milliards d’euros. La réalisation de cet engagement a depuis été constamment repoussé et la France n’investit aujourd’hui qu’environ 17 milliards d’euros dans ce secteur (0.7% du PIB).

Sauf chute spectaculaire du PIB national sur le long terme, qui n’est pas anticipée, la programmation budgétaire proposée sur 10 ans ne permettra pas non d’atteindre l’objectif de Lisbonne. Dans un scénario de 1% de croissance annuelle moyenne du PIB et de 1% d’inflation, le PIB 2030 atteindra 2900 milliards d’euros courants. Dans ce scénario réaliste, ce sont donc près de 12 milliards d’euros courants additionnels – et non 5 milliards – qu’il faudrait ajouter au budget annuel de la recherche publique à l’horizon 2030…

… lire la suite ici :

Societes-savantes_Analyses-et-propositions-LPR_Assemblee_nationale_20200831

 

Print Friendly, PDF & Email