CNRS : Ouverture de concours DR2 2021 : tour de passe-passe pour recruter des DR externes

Posted on Updated on

Au JO du 2 décembre figure l’arrêté autorisant, pour 2021, l’ouverture pour le recrutement de directeurs de recherche de 2e Classe du CNRS

On peut lire, dernière page : « Commission interdisciplinaire no 50: Gestion de la recherche No 50/01 : 12 directeurs de recherche de 2e classe »

Plutôt que de doter de postes de DR les sections qui en ont grand besoin pour promouvoir des chargés de recherche, le CNRS préfère en « mettre de côté » une dizaine pour des recrutements externes de chercheurs !

C’est ce qu’il s’est passé en 2020 : sur les 12 postes DR2  pour la CID 50, un seul a été pourvu (ce qui a donné le taux de pression* le plus élevé de tous les instituts). Les postes non pourvus ont servi à autre chose : la politique de recrutement externe de l’établissement :

En effet, les reports (11 postes de la CID 50 +1 de l’INSB) effectués sur d’autres concours ont donné lieu à des recrutements externes (5 postes reportés pour l’INSB et 5 recrutements externes, 1 pour les SHS et 1 recrutement externe, 1 pour l’INP et 1 recrutement externe, 2 pour l’INSU et 2 recrutements externes dont 1 CDI, 1 pour l’IN2P3 et 1 recrutement externe, 1 pour l’INC et 2 recrutements externes, 1 pour l’INS2I et 1 recrutement CDI).

Pourquoi l’établissement utilise ce moyen pour effectuer (en cachette ?)  des recrutements externes ?

Pourquoi ces arrangements entre amis réalisés au mépris des règles d’affichage claires et connues de tous ?

A quoi sert la publication au JO des autorisations d’ouverture pour le recrutement des DR2 si cette publication est ainsi détournée ?

* nombre de candidats/nombre de lauréats : voir présentation bilan 2020 recrutement chercheurs CNRS ICI

 

Print Friendly, PDF & Email