Pass sanitaire : Déclaration CFDT au CESE (juillet 2021)

Posted on Updated on

Depuis mars 2020, nous avons subi des confinements, de l’isolement social, la mise en place du télétravail dans la précipitation, la fermeture des écoles, la montée des inégalités et pour beaucoup de nos concitoyens, notamment des jeunes, la dégradation de leur santé mentale.

Le triptyque détecter, tracer, isoler n’a pas empêché la progression de la pandémie. La vaccination reste la seule arme efficace de lutte contre le virus. Mais au 29 juin, seule 33% de la population est totalement vaccinée en France, bien loin de l’immunité populationnelle estimé à 80% au moins. La progression du variant Delta monte en puissance en France et bouscule la détente mondiale en allumant de nouvelles mèches dans des pays qui se pensaient sortis de l’ornière.

C’est dans ce contexte, que la loi du 31 mai a instauré le « pass sanitaire ». Si les réticences de citoyens vis-à-vis de ce dispositif semblent avoir évolué, des inquiétudes et des questionnements demeurent.

La CFDT soutient les recommandations de la résolution présentée devant notre as s emblée plénière et l’a votée. Il est impératif de prévenir les inégalités et les discriminations en accompagnant les usagers au déploiement numérique du dispositif. La protection des données personnelles en particulier celles de santé est une priorité à réussir. Enfin, l’Union européenne doit harmoniser les mesures prises par les Etats membres y compris par la mis e en place d’un outil numérique.

Néanmoins, le pass n’est pas une condition suffis ante pour faire face à la crise sanitaire. Il est plus que jamais nécessaire de mettre en place des stratégies ciblées pour permettre à celles et ceux encore éloignées des lieux de vaccination d’accéder à la vaccination, pour convaincre les personnes hésitantes à se faire vacciner. Il est urgent de dépasser le plafond de verre auquel nous nous heurtons pour éviter une 4ème vague qui imposerait de nouvelles restrictions, lourdes de conséquences économiques et sociales et qui ferait apparaitre des fractures entre ceux qui sont ou seront vaccinés et les autres

Le Conseil économique, social et environnemental a adopté le mardi 6 juillet 2021 sa résolution sur le pass sanitaire. Y sont précisés les principes et objectifs que sa mise en œuvre devront, selon le CESE, respecter. Cette résolution fait suite au rapport d’étape de mars 2021 qui formulait sept recommandations sur l’ensemble de la stratégie vaccinale : un rapport qui conserve toute sa pertinence. 

Print Friendly, PDF & Email