L’IRCANTEC PRÉSERVE LES MODALITÉS DE CALCUL DES PENSIONS JUSQU’EN 2025 (CFDT FP)

Posted on Updated on

Publié le 16/12/2021Par CFDT Fonction Publique

Le régime complémentaire des contractuels de droit public (IRCANTEC) a réuni son conseil d’administration dans lequel la CFDT détient 3 sièges. À l’unanimité  de ses membres (représentants des employeurs et des agents) le conseil d’administration, le 14 décembre 2021, a prorogé pour les 4 prochaines années les paramètres de gestion du régime. 

L’Ircantec est le régime de retraite complémentaire des contractuels de droit public. Il réunissait le 14 décembre 2021 son conseil d’administration où l’UFFA-CFDT détient trois sièges.

Le CA, qui devait se prononcer avant le 31 décembre pour éviter la mise en œuvre d’ajustements automatiques défavorables aux contractuels, a voté à l’unanimité son plan quadriennal 2022-2025. Ce plan contient le maintien des paramètres de gestion du régime dont un taux de rendement des cotisations de 7,75 %. Les critères de solvabilité réglementaires du régime à 20 ans et 30 ans sont respectés.

Ainsi, comme l’a souhaité la CFDT, pendant ces prochaines années les modalités de calcul des pensions des contractuels de droit public seront préservées.

La délibération du CA ne pourra être mise en œuvre que si elle est approuvée par l’État. La tutelle a très rapidement validé expressément cette délibération.

Cependant à partir de 2032 à 2040, apparaîtra un déficit technique : l’Ircantec devra consommer, hélas rapidement, ses réserves pour assurer le paiement des pensions. L’Ircantec poursuivra ses travaux  dès 2020 pour faire face à cette évolution mais il est évident que les orientations gouvernementales sur l’avenir des régimes de retraites après les présidentielles pèseront sur ces réflexions.

Print Friendly, PDF & Email