CAES Inserm : nouvelles du CNAS d’avril 2022

Posted on Updated on

Par vos élu.e.s Sgen-CFDT RechercheEPST au CAES Inserm

Le Cnas, conseil d’administration du CAES, du 5 avril dernier a émis à l’unanimité un vote de principe pour arrêter les comptes de l’exercice 2021, qui seront présentés pour approbation à l’Assemblée Générale du 9 juin prochain.

Suite à un vote sur la composition du Bureau qui ne leur était pas favorable, les élus SNTRS-CGT, SNCS-FSU et SNPTES-UNSA ont quitté la séance du Conseil d’administration. En refusant l’issue d’un vote majoritaire, ces 3 syndicats montrent une bien triste et curieuse conception de la démocratie.

Le SNTRS-CGT et le SNCS-FSU ne siègent plus au Bureau du Caes suite à la démission, de leur plein gré et de leur propre chef, de leurs élus. Ceci est concomitant à leur rupture de l’accord de mandature conclue en 2019 avec le Sgen-CFDT RechercheEPST.

Pour rappel, l’instance décisionnaire du Caes Inserm est le Cnas où la représentativité de chaque organisation syndicale est proportionnelle aux résultats des élections et ainsi assure la représentation des ouvrants droit du Caes. Ni les statuts ni le règlement intérieur du Caes n’imposent cette représentativité au sein du bureau exécutif.

Lors de cette même séance, le Cnas réduit à 9 représentants a décidé, en suivant l’ordre du jour initialement acté pour cette séance, d’appliquer pour l’année 2022 le taux de subvention promotionnel 35-85 % sur les séjours Jeunesse en centre d’accueil avec ou sans hébergement.

Similairement, et afin de soutenir l’action des Clas, le Cnas a décidé, comme en 2020 et 2021, de mettre en place la possibilité de taux promotionnels jusqu’à la fin de l’année pour les activités collectives des Comités Locaux qui le souhaitent.

Le Cnas a également alloué, suite au nombre record de demande d’inscriptions, un budget supplémentaire pour le week-end à Londres et les activités à Marrakech prévues à la Toussaint. Pour rappel, les autres organisations syndicales avaient dénigré et voté contre le projet initial du week-end à Londres lors d’un Cnas précédent, pourtant clairement plébiscité par les agents. Cette mesure permettra, de fait, à un plus grand nombre d’agents de profiter de ces séjours (148 personnes pour Londres, 67 pour Marrakech).

Enfin, le Cnas a approuvé l’achat d’un studio en temps partagé (4 semaines, vacances de février) à Serre-Chevalier (Hautes-Alpes).

Les élus Sgen CFDT RechercheEPST sont dans l’action avec qui souhaite travailler pour améliorer constamment le CAES au service de tous les ouvrants droit, actifs ou retraités.

Print Friendly, PDF & Email