Les organismes de recherche durement pénalisés par des annulations de crédits

Posted on

Alors même que le gouvernement met en avant la richesse que représente pour le pays la recherche et l’enseignement supérieur, il est sur le point d’annuler par un simple décret d’avance budgétaire, 256 M€ sur le budget de la Mission interministérielle Recherche et Enseignement supérieur (MIRES), principale source de financement de la recherche civile.

Les annulations de crédits concernent la majorité des programmes de la MIRES, mais les organismes de recherche, tout particulièrement le CEA, le CNRS, l’Inra et l’Inria, sont affectés avec une coupe de 134 M€, soit plus de la moitié de l’annulation totale.
Le Sgen-CFDT Recherche EPST proteste contre cette décision du gouvernement, par ailleurs dénoncée par l’ensemble de la communauté scientifique dont 8 chercheurs de plus haut niveau, ainsi que par la commission des finances de l’Assemblée nationale.
Pour le Sgen CFDT Recherche EPST, une rupture aussi brutale même momentanée des financements entraine des effets délétères implacables à long terme sur la Recherche. Le risque est grand que ces mesures impactent à nouveau l’emploi scientifique rendant impossible le maintien des flux de recrutements pour les années à venir pour lesquels la baisse récurrente dans certains organismes est plus qu’inquiétante.
Ce mauvais signal marque un manque évident de confiance dans La communauté scientifique. Nous revendiquons une réévaluation significative du budget de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche afin de permettre à la France de maintenir son rang dans la compétition mondiale et de mieux répondre à l’urgence des grands défis sociaux et sociétaux.
Le Bureau national du Sgen CFDT Recherche EPST
Villejuif, le 24/05/2016

contact@epst-sgen-cfdt.org
https://epst-sgen-cfdt.org

Print Friendly, PDF & Email