L’effet de la réforme des retraites sur les promotions des fonctionnaires

Posted on Updated on

Un effet de la réforme des retraites dont on parle peu est celui portant sur les promotions des fonctionnaires.

Dans le système actuel, le montant de la retraite est calculé sur le dernier indice détenu depuis au moins 6 mois par le fonctionnaire. Souvent dans les EPST, à dossiers équivalents, un agent plus âgé est promu préférentiellement à un agent plus jeune, surtout si la promotion permet à l’agent plus âgé un coup de pouce pour le calcul de sa retraite (75% de la valeur du point de l’indice multiplié par le nombre de points supplémentaires obtenus par la promotion : par exemple pour une promotion donnant 20 points supplémentaires, le gain sur la retraite (cas sans décote) est de 20*4.686€*75%  = 70€brut/mois).

Avec la réforme systémique qui se profile, un changement radical va s’opérer : à dossiers équivalents, il ne s’agira plus de promouvoir l’agent proche de la retraite mais le plus jeune car, pour le premier, le gain pour la retraite sera dérisoire* (dans l’exemple précédent, pour une promotion de 20 points pour un agent à 2 ans de la retraite :  +2.6€ euros brut mensuel pour la retraite) alors que pour l’agent plus jeune, il peut être important (une promo de 20 points pour un agent à 20 ans de la retraite : +26 € brut mensuel)

Le système à points revient à promouvoir les plus jeunes, ce qui n’est pas anormal, au contraire : cela participe à la revalorisation des carrières !

Mais il faut que la période de transition entre « priorité à celui qui va partir à la retraite » et « priorité au plus jeune » se passe dans de bonnes conditions : il va être nécessaire d’augmenter de façon très importante le nombre de promotions afin que les agents nés avant 1975 (ceux à qui on a dit « il faut que tu attendes car des agents plus vieux que toi sont prioritaires car ils vont bientôt partir à la retraite ») ne s’entendent pas dire « priorité aux plus jeunes car pour eux c’est important pour leur retraite alors que pour toi tu auras le calcul sur les 6 derniers mois » ! il faut éviter qu’après 2025, les générations nées avant 1975 ne soient plus promues du fait de la nécessaire revalorisation des salaires des plus jeunes : la compensation salariale pour la retraite des uns ne doit pas se faire au détriment des promotions des autres !

La promotion des générations d’avant 1975 ne doit pas être pénalisée sous prétexte qu’elles n’auront pas à subir la réforme systémique des retraites !

*gain mensuel brut pour la retraite dans le système à points =(nombre de points d’indice supplémentaires)*4.6860€*(nombre de mois entre la promo et la retraite)*25,31%*10%*0,55€/12

 

Print Friendly, PDF & Email