Le Sgen-CFDT Recherche EPST demande le retrait du projet de loi actuel instituant un système « universel » de retraite

Posted on Updated on

Le Sgen-CFDT Recherche EPST demande le retrait du projet de loi actuel instituant un système « universel » de retraite

Le gouvernement a rendu publique la proposition de loi instituant un système « universel » de retraites.

Une première analyse confirme certaines des craintes que nous avions pu exprimer jusqu’à présent et qui justifient notre position :

  • recul de l’âge du départ à la retraite par l’instauration progressive d’un âge « d’équilibre » contraignant tous les salariés (public et privé) à prolonger leur activité jusqu’à au moins 64 ans (jusqu’à 68 ans pour les générations nées en 2018) sous peine de subir une décote,
  • aucune prise en compte des carrières longues,
  • aucune avancée sur la pénibilité (risque chimique, charges lourdes, …),
  • aucune information sur la méthode pour fixer la valeur du point,
  • mesures pénalisantes pour la pension de réversion, pour la prise en compte des enfants (à se partager entre les parents ! ),
  • incertitudes sur la prise en compte des années de chômage, des périodes de grossesse, de longues maladies, d’inactivité hors chômage, des années d’études, des carrières tardives, …

Pour les fonctionnaires :

  • baisse des futures pensions par la suppression du calcul sur l’indice des 6 derniers mois (selon nos simulations pour les agents EPST),
  • mesures salariales compensatrices inconnues à ce jour,
  • confusion entre mesures salariales compensatrices pour les agents impactés par la réforme et mesures salariales nécessaires pour tous les agents,
  • impact de la réforme sur les promotions des agents nés avant 1975.

Le Sgen-CFDT RechercheEPST demande le retrait du projet de loi actuel instituant un système de retraite par points.

_________________________________________

Le conseil syndical, par 24 “POUR” et 1 “CONTRE” (sur 27 votants) a décidé de voter la motion suivante :

Le Sgen-CFDT Recherche EPST demande l’abandon du projet de réforme systémique du système de retraites

extraits des messages reçus : vous pouvez réagir en écrivant à contact [at] epst-sgen-cfdt.org

“Je suis Pour… trop de flou et d’inconnus à l’heure actuelle et pas de réponse sur des questions essentielles”

“Je suis Pour l’abandon du projet de réforme systémique du système de retraites. Et remercie le BN du Sgen-CFDT Recherche EPST pour cette prise de position, qui devait désormais être prise. J’espère sincèrement, quelle sera suivie par ailleurs. Le contexte comprend bien trop de risques tant pour les femmes, que pour les futur.e.s pensionné.e.s de l’Etat, mais aussi dans d’autres secteurs etc.”

“POUR  l abandon “

En l’état actuel du projet, je suis pour son abandon.

“Je suis POUR l’abandon du projet”

je suis pour l’abandon, trop d’inconnues!

Je suis POUR cette position (favorable à l’abandon du projet de réforme actuel). A l’heure actuelle, il y a trop d’informations manquantes, notamment quant à la revalorisation significative de nos traitements nécessaire pour ne pas subir de baisse de pension. Je ne suis pas rassuré non plus par les arguments de la fédération et de la confédération sur l’enveloppe qu’on « devrait » pouvoir débloquer (le montant évoqué n’est pas du tout suffisant …)

*Pour : Sans revalorisation conséquente de nos salaires cette réforme systémique du système de retraites n’est pas acceptable.”

Je suis POUR l’abandon. Il y a trop de non-dit et de flou. Et quand c’est flou …

« on ne peut pas laisser se mettre en place une réforme sur des bases aussi floues et improvisées. On ne voit pas d’autre solution que de demander l’abandon de ce projet. »

avec combien de points aura-t-on une retraite pleine ? le point vaudra x mais il faudra combien de points pour avoir 85% ou 80% du salaire ? Cela n’est dit nul part.

il faudrait aussi prendre en compte la pénibilité : bruits, charges lourde, expositions à matière dangereuse ou toxique, ….

“le système par points, pour les chercheurs, ne peut que conduire tout comme les enseignants à une diminution inacceptable du montant des pensions. En effet, le gouvernement n’arrivera pas à remonter les salaires à un niveau suffisant pour que cela passe budgétairement, et par ailleurs, si on peut jouer sur les primes pour les enseignants, pour les chercheurs, c’est « peanuts”. Donc ce sera encore pire pour les chercheurs que pour les enseignants. Pour les ITA, je ne sais pas mais cela doit être sans doute moins dramatique

Comment la valeur des points sera-t-elle fixée ? les économistes qui avaient travaillé avec E.Macron en 2017 préconisaient des cotisations traduites en euros…

concernant le financement, il y a certes un point dur pour passer les années 2028-2030 mais pourquoi ne pas laisser les partenaires sociaux gérer ce passage délicat ? Puisqu’après la démographie permettra le financement pour la décennie 2030.”

moi aussi je suis pour l’abandon etc ce matin sur france culture il y avait une prof de philo, Barbara Stiegler http://do4change.com/XCMD.RE9fU2hPQko8MjU+MDAwMDAtMC0wMzMtMDAwMDAwMjQzOTIzMw==https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/retraites-fin-de-la-reforme-ou-fin-de-la-greve Elle a dit beaucoup de choses très intéressantes sur la réforme, la précarité des étudiants et … les syndicats 🙂

j’ai signé la pétition portée actuellement par l’ensemble de la gauche, ayant pour mot d’ordre :  “ le retrait du projet présenté par le Premier ministre, …. Et pour TOUT,  tout de suite ! …

Je tenais à vous transmettre mon total accord pour votre prise de position contre cette réforme des retraites. Une prise de position contraire m’aurait incité à quitter le syndicat. Ce n’est pas le système de calcul par point en soi qui dérange, c’est une façon de calcul comme une autre, trimestres par ex, probablement plus juste que les trimestres mais c’est le changement d’assiette de calcul qui nous pénalise fortement (6 derniers mois/carrière entière). Je sentais venir le vent depuis quelques années car ces 6 derniers mois tracassaient pas mal de monde. La CFDT a beaucoup trop longtemps tardé à informer les gens comme quoi ce système n’était pas aussi favorable que certains le prétendaient. Quand Macron dit que personne ne sera perdant, c’est du grand bluff, de l’enfumage si je reprend les paroles de Martinez. Vous avez fait des simulations qui démontrent que nous perdons environ 30% de pension avec le nouveau système et quand on sait que l’augmentation des salaires des 10 dernières années ne dépasse pas 2%, où irait-il chercher le fric subitement ?? C’est tout simplement impossible. C’est pas en supprimant l’âge pivot que ça va régler le problème. La joie de Berger n’est pas la nôtre.

Je suis pour le système d’uniformisation des retraites , pas totalement contre le principe de retraite à point mais contre le principe de l’âge pivot. Donc à la question si je suis pour ou contre  l’abandon de la “réforme systémique du système de retraites”  c’est à dire qui selon mon niveau de compréhension ne cerne que les principes d’uniformisation et le système à points mais ne comprends pas celui de l’âge pivot, je suis donc contre l’abandon.

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email