La CFDT appelle à une relance écologique et sociale ambitieuse

Posted on Updated on

Le Conseil européen, qui a réuni hier les chefs d’État et de gouvernement, a approuvé les mesures d’urgence proposées par la Commission européenne et par l’Eurogroupe, pour un montant de 540 milliards d’Euros dont 100 destinés à une sécurisation des systèmes de chômage partiel en faisant jouer la solidarité européenne.

Avec la Confédération européenne des syndicats, la CFDT se réjouit de voir l’Union européenne venir en aide pour le maintien dans l’emploi et pour une meilleure protection des travailleurs et des entreprises affectées par la crise. Nous appelons, néanmoins, à veiller à ce que ces mesures puissent rapidement bénéficier aux publics concernés et à les étoffer pour qu’elles soient à la hauteur de l’ampleur de la crise à laquelle nous faisons face.

Le Conseil européen a également entamé la discussion pour un plan de relance de l’économie. La Commission est chargée de présenter des propositions en ce sens. Bien que de nombreuses incertitudes demeurent sur l’ampleur et les modalités de ce plan, nous pouvons espérer que l’Union européenne sera à la hauteur du défi.

La CFDT plaide pour un plan de relance européen ambitieux qui vise à construire un modèle économique plus juste et plus durable. Un modèle respectueux de l’environnement qui remette l’humain au centre.

Nous sommes à un moment crucial pour notre économie, notre modèle social et nos démocraties. Il faut que les chefs d’État et de gouvernement dépassent leur division, seule une réponse européenne ambitieuse et solidaire nous permettra d’affronter la crise

Le CP en pdf ICI

20200424_SG_PRESSE_CP28_Conseil européen

 

Print Friendly, PDF & Email