Le syndicalisme européen se mobilise pour une relance sociale et écologique

Posted on Updated on

CP de la CFDT du 18 juin 2020

Aujourd’hui 18 juin, les organisations syndicales européennes se mobilisent avec la Confédération européenne des syndicats (CES)[1] pour demander aux chefs d’État et de gouvernement, réunis demain en Conseil européen, d’adopter le plan de relance proposé par Ursula von der Leyen le 27 mai dernier, Next Generation EU. La CFDT a salué ce plan comme « un grand pas pour la solidarité et les futures générations »[2].

La CES, la CFDT, la CFTC et l’UNSA adressent une lettre commune au Président de la République lui rappelant la gravité de la crise liée à la pandémie de Covid-19, et les conséquences dramatiques pour de nombreux travailleurs européens. Selon l’ETUI, Institut syndical européen, plus de 42 millions d’emplois sont en jeu en Europe. Nous attirons aussi l’attention sur la nécessité de préparer un avenir meilleur, plus juste et plus écologique. Des initiatives similaires sont menées partout en Europe par les organisations syndicales affiliées à la CES.

Nous demandons aux membres du Conseil européen, chefs d’États et de gouvernement, de montrer que l’Union peut être unie et solidaire. Qu’elle peut donner des perspectives en investissant dans l’humain, et dans des moyens au service d’une économie inclusive et responsable.

 Relayons la campagne dans tous les réseaux sociaux avec le hashtag #EURecoveryPlan.  Mobilisons-nous pour la solidarité européenne et pour les prochaines générations.

[1] Voir la déclaration du Comité exécutif : https://www.etuc.org/fr/document/declaration-de-la-ces-sur-lepidemie-de-covid-19-et-la-strategie-de-relance-adoptee-la

[2] https://www.cfdt.fr/portail/presse/communiques-de-presse/union-europeenne-un-grand-pas-pour-la-solidarite-et-pour-les-futures-generations-srv1_1120729

 

Print Friendly, PDF & Email