La CFDT présente son plan de relance sociale et écologique pour l’après Covid-19

Posted on Updated on

Article vu sur le site de la CFDT publié le 10 juin 2020

Pour la CFDT, « il est temps d’ouvrir le débat collectif sur l’après pour éviter de repartir tête baissée et reproduire le modèle précédent comme certains seront tentés de faire, soit par facilité, soit par dogmatisme. »

Réunis pour la première conférence de presse post-confinement, Laurent Berger et Marylise Léon ont présenté leur vision d’un plan de relance social et écologique, avec la volonté « d’avancer des propositions […] sans tomber dans le catastrophisme ou créer un modèle ex nihilo totalement hypothétique, ne tenant pas compte de la réalité des travailleurs ».

Ce plan de relance se veut à la fois une introspection collective – la crise ayant par exemple « révélé des trous dans les filets de sécurité qui imposent de repenser notre modèle de protection sociale » – et une liste de revendications de court et moyen termes pour répondre à l’urgence et préparer l’avenir.

Pour répondre à l’urgence, la CFDT renvoie aux douze propositions exposées un peu plus tôt lors de la rencontre avec le président de la République et qu’elle entend développer toute cette semaine lors des discussions engagées par la ministre du Travail. « L’idée n’est pas d’avoir une mobilisation “one shot” mais qui court sur le temps long, au moins jusqu’à ce que le comité de suivi des mesures d’urgence rende ses premières évaluations, en mars 2021 », a développé Marylise Léon.

Un horizon commun

À plus long terme, la CFDT propose de recentrer le pacte productif (engagé en 2019) sur ses deux objectifs initiaux que sont la décarbonation de l’industrie et le plein-emploi, repenser la croissance (en prenant en compte des nouveaux indicateurs de richesse) et construire un modèle de gouvernance appuyé sur le dialogue social et les espaces de régulation. « L’une des leçons de la crise, c’est la nécessité de réintroduire le long terme. Par-delà les objectifs, il importe de définir ensemble les trajectoires, les étapes intermédiaires et les indicateurs qui orienteront les acteurs », insiste Laurent Berger, qui réitère son souhait d’une conférence de la transformation écologique et sociale. Cette proposition, portée par le Pacte du pouvoir de vivre, figurait déjà dans les quinze mesures d’urgence à mettre en œuvre dès la fin du confinement… mais qui n’ont reçu de la part du gouvernement qu’une « réponse pour le moins elliptique. Nous ferons prochainement de nouvelles propositions ».

aballe@cfdt.fr

 

#UrgenceEmploi : la mobilisation pour l’emploi et le travail !

Print Friendly, PDF & Email