Covid-19 : Je suis cas contact, que dois-je faire, que se passe-t-il ?

Posted on Updated on

article publié sur Sgen:CFDT le 1er novembre 2020

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés face à l’épidémie de COVID-19 applicable depuis le 1er septembre 2020 prévoit la procédure à appliquer lorsque l’on est cas contact.

Êtes-vous cas contact ?

Vous êtes considéré comme cas contact lorsque vous avez été en contact rapproché avec une personne présentant une Covid-19 à moins d’un mètre pendant plus de 15 minutes sans masque.

Pouvez-vous travailler ?

Dans ce cas, il est recommandé de ne pas se rendre sur son lieu de travail, de s’isoler, puis de se faire tester.

Vous êtes en principe contacté par la plateforme de l’assurance maladie ou l’ARS qui vous indiquera la procédure à suivre selon que vous vivez ou non dans le même domicile que la personne positive, que vous développez ou non des symptômes pendant les 7 jours d’isolement.

Vous êtes en télétravail de droit si les missions sont compatibles, à défaut vous êtes placé en ASA pendant la période d’isolement sur présentation d’un certificat d’isolement fourni par l’autorité sanitaire ou un médecin.

Pour les personnels enseignants dans le seconde degré, un enseignement à distance peut être assuré si les élèves concernés sont accueillis dans une salle permettant l’enseignement à distance avec le professeur isolé en présence d’un adulte (AED en préprofessionnalisation ou AED…)

En revanche si la classe, l’école ou l’établissement font l’objet d’une fermeture, les enseignants assurent la continuité pédagogique à distance.

Quelles étapes et démarches ?

Vous êtes cas contact et vous partagez le domicile d’un cas confirmé

Si vous partagez le domicile de la personne positive vous devez vous faire dépister immédiatement même si vous ne présentez pas de signe de la maladie. Il n’y a pas besoin d’ordonnance : l’Assurance Maladie informe directement les laboratoires qui peuvent réaliser le test et il vous suffit de présenter un document d’identité qui permettra au laboratoire de retrouver votre nom au sein du répertoire des personnes contact. Le test est pris en charge à 100 %.

  • Si le résultat du test est positif et que vous avez des signes de la maladie:

Il faut prendre contact avec votre médecin et suivre ses consignes. Vous devez rester isolé et surveiller votre état de santé.

L’isolement doit durer au moins 7 jours et s’arrêter après disparition des derniers symptômes, et au plus tôt 48 heures après la disparition de la fièvre.

La fin de la période d’isolement doit s’accompagner, durant les 7 jours pleins suivants, du port du masque chirurgical et du strict respect des mesures barrières et de la distanciation physique.

  • Si le résultat du test est positif et que vous n’avez aucun signe de la maladie (Asymptomatique)

Pour les cas confirmés asymptomatiques, l’isolement de 7 jours pleins débutera à partir du jour du prélèvement positif. En cas de survenue de symptômes, la période d’isolement devra être rallongée de 7 jours à partir de la date d’apparition des symptômes.

  • Si le résultat du test est négatif

Dans la mesure où vous partagez le domicile d’un cas confirmé vous devez rester en isolement jusqu’à la guérison du malade et encore 7 jours pleins ensuite.

Vous êtes cas contact et vous ne partagez pas le domicile d’un cas confirmé

  •  Si on ne présente pas de symptômes

Si l’on ne présente pas de symptômes, on doit rester isolé et attendre au moins 7 jours après le dernier contact avec la personne malade avant de faire le test. Il est inutile de le faire avant cette date. En effet, s’il est réalisé trop tôt, il peut être négatif même si vous êtes infecté (phase d’incubation). Une fois le test réalisé, on doit rester isolé jusqu’au résultat.

  • Si le test est négatif il est mis fin à l’isolement

Qui contacter ?

Pour toute question sur son état de santé, il faut appeler directement son médecin. Si l’on est seul ou inquiet, on peut contacter le 0800 130 000 (appel gratuit). Pour les démarches auprès de l’Assurance Maladie, les services en ligne sont à privilégier en cette période de crise sanitaire.

Print Friendly, PDF & Email