Protection Sociale Complémentaire : la CFDT adresse sa contribution (CFDT FP)

Posted on Updated on

Publié le 25/02/2021 Par CFDT-Fonctions publiques

La CFDT qui porte au cœur de son projet la solidarité pour toutes et tous, s’efforce de traduire ses principes en revendications concrètes et porte depuis plus de dix ans des exigences précises en matière de complémentaire santé et prévoyance pour les les travailleurs, dont les agents publics.

La pandémie de Covid19 qui depuis un an bouleverse les rapports sociaux, abime l’économie, rappelle l’urgence environnementale, a mis en exergue la fragilité des sociétés humaines partout dans le monde. Elle appelle aux réflexions, aux discussions, aux négociations sur bien des sujets. 

C’est ainsi que la CFDT Fonctions Publiques a bataillé lors de l’élaboration de la loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique, et maintenant dans le cadre de sa mise en œuvre pour faire aboutir sa revendication d’une participation financière obligatoire des employeurs à la complémentaire. Pour la CFDT, l’équité devait prévaloir pour les travailleuses et les travailleurs du privé, comme du public, sur ce sujet primordial. En tant que première organisation syndicale en France, la CFDT a mené avec les ministres Olivier Dussopt et Amélie De Montchalin chargés successivement de la fonction publique, un débat nourri, sans concession et constructif.

C’est ainsi que lors du Conseil commun de la fonction publique présidé par la ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, le 18 janvier 2021, la CFDT a parlé d’une journée historique pour les agents publics de l’État, de la Territoriale, de l’Hospitalière. Elle a voté favorablement et sans hésiter l’ordonnance sur la protection sociale complémentaire (PSC), après que celle-ci ait fait l’objet d’un dialogue social riche et constructif. Le 1er janvier 2026 au plus tard, l’ensemble des agents publics (quel que soit leur statut) bénéficieront de la participation financière des employeurs.

D’ici là, de manière transversale aux trois fonctions publiques, puis versant par versant, des négociations vont se tenir. C’est une feuille de route co-construite entre les organisations syndicales et la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) qui sert de boussole. 

C’est dans ce cadre que la CFDT a transmis à la ministre « une contribution à la préparation des accords de méthode sur la protection sociale complémentaire » le mercredi 24 février 2021. Elle y présente ses demandes incontournables, et l’exigence d’un dialogue social qui devra se conclure par des accords majoritaires.

La CFDT a marqué un essai. Elle fera tout pour le transformer et marquer des points supplémentaires pour le plus grand bénéfice des agents que nous représentons.

> 2021 02 23 contribution CFDT PSC

Print Friendly, PDF & Email