Faire barrage à l’extrême droite

Posted on Updated on

Indépendante des partis politiques, la CFDT a pour tradition depuis 30 ans de ne pas donner de consigne de vote. Ses adhérents, ses sympathisants, comme n’importe quel citoyen sont pleinement libres de leurs opinions.

Organisation réunissant des travailleurs aux opinions diverses, la CFDT n’a pas à influer sur le choix qu’ils font des dirigeants politiques dès lors qu’ils respectent les valeurs de la République.

Mais l’histoire et l’action du Sgen-CFDT et de la CFDT s’appuient sur des valeurs : l’émancipation individuelle et collective, l’indépendance, la solidarité, la démocratie et l’égalité.

C’est au nom de ces valeurs que nous combattons toutes les formes de discriminations et d’exclusion (sexisme, racisme, xénophobie…) et toutes les formes de totalitarisme et d’extrémisme.

C’est au nom de ces valeurs que nous nous opposons à tous ceux qui jouent sur les peurs, qui véhiculent la peur de l’autre en général et la haine des étrangers en particulier, promeuvent une image fausse de la société française et souhaitent mettre en place une société autoritaire.

C’est au nom de ces valeurs que nous nous sommes toujours opposés et que nous nous opposerons toujours à l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir.

L’extrême droite est aujourd’hui plus que jamais une menace en France et en Europe. Ses idées et son programme sont l’antithèse de ce que porte la CFDT en matière de démocratie sociale, de solidarité, de fraternité. Elle est un danger pour la démocratie et une catastrophe pour la cohésion sociale.C’est pourquoi nous appelons nos collègues de travail et plus largement nos concitoyens et concitoyennes à voter Emmanuel Macron le 24 avril, non pour valider son bilan ou  approuver son programme, mais pour faire barrage à l’extrême droite.

Communiqué de presse CFDT

Défendre la démocratie et les valeurs fondamentales d’égalité et de justice sociale

La Hongrie de Viktor Orbán, modèle pour Marine Le Pen ?

Print Friendly, PDF & Email