point indice

Protégé : Rémunération des fonctionnaires : cinq ans d’austérité budgétaire (AEF 5 avril 2022)

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Fonctionnaires : l’exécutif promet un dégel du point d’indice (Le Monde 16 mars 2022)

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

HAUSSE DE LA VALEUR DU POINT D’INDICE

Posted on Updated on

Publié le 15/03/2022 Par CFDT Fonction Publique

La CFDT le demande depuis des mois, les annonces sont donc une nouvelle attendue qui peut devenir une bonne nouvelle si :

⁃ La hausse est à la hauteur des attentes quand l’inflation est prévue à plus de 4% sur 2022 après avoir été à plus de 3% sur 2021

⁃ Le calendrier de mise en œuvre est rapidement connu

⁃ Une négociation d’ensemble accompagne cette mesure qui ne résume pas à elle seule le sujet des rémunérations dans la Fonction publique et ne satisfait pas à elle seule les attentes et les revendications

Il est donc urgent que le gouvernement précise ses intentions dans le cadre du dialogue social.


Hausse du point : une forte attente des agents mais un besoin de précisions
La ministre de la Fonction publique a annoncé hier une hausse du point d’indice. C’est une revendication constante de la CFDT.
Le pouvoir d’achat des agents titulaires comme contractuels est sous tension de longue date. Tension exacerbée par la hausse de l’inflation depuis un an. Comme en témoignent les nombreux envois de cartes pétition sur le sujet, cette annonce est une attente forte des agents.
Mais il y a encore du travail pour la transformer en bonne nouvelle. Niveau de la hausse, calendrier, traduction pour les contractuels : autant d’éléments qu’il reste à préciser.
Pour la CFDT, cette mesure indispensable doit être mise en place le plus rapidement possible, sans exclure un effet rétroactif.
Au-delà de ce rattrapage, la CFDT appelle à de véritables négociations sur la rémunération de l’ensemble des agents, en en discutant tous les éléments pour une reconnaissance de la valeur des métiers publics. C’est une question de justice : leur apport fondamental à la nation ne peut demeurer méconnu plus longtemps.
La CFDT sera au rendez-vous des discussions à venir.

Hausse du point d’indice : après l’annonce, la CFDT attend les actes

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 15/03/2022 à 16h03

« Un tabou a été levé », a réagi Mylène Jacquot, secrétaire générale de la CFDT-Fonctions publiques, au lendemain des déclarations de la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin. Dans une interview au Parisien datée du lundi 14 mars, la ministre a acté le dégel du point d’indice avant cet été. Cette annonce était très attendue par les 5,7 millions d’agents publics, et répond à une urgence au regard de la forte progression de l’inflation et ses conséquences sur le pouvoir d’achat.

La CFDT dans l’attente de précisions

Le fait qu’il s’agisse d’une réponse à une vieille revendication de la CFDT-Fonctions publiques n’empêche pas de rester prudents, en attendant la concrétisation de cette annonce. « Reste à savoir quelle hausse, quand et avec quelles autres mesures, quid de sa traduction pour les agents contractuels… En somme, il nous manque encore des éléments tangibles pour dire qu’il s’agit vraiment d’une bonne nouvelle », insiste Mylène Jacquot. « Au-delà de ce rattrapage, nous appelons à de véritables négociations sur la rémunération de l’ensemble des agents, en en discutant tous les éléments pour une reconnaissance de la valeur des métiers publics, écrivent Mylène Jacquot et Jocelyne Cabanal, secrétaire nationale, dans un communiqué communC’est une question de justice : leur apport fondamental à la nation ne peut demeurer méconnu plus longtemps. »

À PROPOS DE L’AUTEUR Guillaume Lefèvre Journaliste

Voir aussi :

https://www.syndicalismehebdo.fr/article/pouvoir-dachat-les-premieres-annonces-du-gouvernement

PERSPECTIVES SALARIALES : LA CFDT ÉCRIT À LA MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE (CFDT FP)

Posted on Updated on

Publié le 29/11/2021 sur le site de CFDT

La CFDT Fonction publique a écrit à la ministre pour faire connaître ses propositions pour l’ensemble des agents publics fonctionnaires et contractuels en matière salariale. 

Madame la Ministre,

Nous avons pris bonne note de votre message du 18 novembre qui confirme la « revoyure » à laquelle vous vous étiez engagée, pour tenir compte des impacts de l’inflation sur la grille de rémunération des agents publics, fonctionnaires et contractuels.

La CFDT a appelé l’attention du Gouvernement sur la nécessité de tenir compte de la hausse du Smic en indice dès janvier 2020. Vous avez pris les mesures qui s’imposaient au printemps 2021.

La CFDT avait porté une priorité sur les « bas salaires » lors du lancement de la conférence sur les perspectives salariales, et avait salué positivement vos annonces sur ce point (relèvement du minimum de traitement, relèvement de 8 points des premiers indices de recrutement en catégorie C, réduction de la durée de la carrière et attribution d’une bonification exceptionnelle d’une année d’ancienneté à l’issue des opérations de reclassements toujours pour les agents de catégorie C).

Pour autant, le taux de l’inflation a amené à une hausse du Smic au 1er octobre dernier, et il convient d’anticiper ce que seront les conséquences de l’inflation sur le Smic au 1er janvier 2022.

Dès lors, et dans le seul cadre de cette « revoyure » que nous ne confondons pas avec la conférence sur les perspectives salariales sous la conduite de messieurs Pény et Simonpoli, la CFDT tient à rappeler ses attentes dans le cadre de l’urgence liée à l’inflation, pour l’ensemble des agents publics, tous statuts et catégories confondues, quel que soit le versant auquel ils sont rattachés :

  • Prise en compte de l’inflation de manière pérenne en indice (et non sous forme d’indemnité différentielle) et relèvement à l’identique du minimum de traitement avec application immédiate pour l’ensemble des agents contractuels.
  • Maintien d’amplitudes de carrière valorisantes (à peine 1,4 aujourd’hui en catégorie C), dans des durées acceptables. Quand la durée de carrière pour parcourir la grille de catégorie C a été ramenée à 21 ans, celle de la catégorie B est à 31 ans.                                                                   
  • Maintien de la reconnaissance des niveaux de qualifications exigés lors des recrutements (seuls trois points séparent aujourd’hui le premier indice de la catégorie C de celui de la catégorie B), et valorisation des débuts de carrière. Pour mémoire, les agents de catégorie B sont les seuls à subir une durée de deux années dans le premier échelon.
  • Enfin, et nonobstant la mise en œuvre d’une « prime inflation », la CFDT tient à rappeler que l’ensemble des agents subissent l’inflation et que seule une mesure générale sera de nature à revaloriser les rémunérations. À ce stade, seule une hausse de la valeur du point est de nature à répondre aux conséquences de l’inflation pour l’ensemble des agents publics.

La CFDT se tient prête à tout échange complémentaire sur l’ensemble de ses propositions et des sujets qui feront l’objet des discussions annoncées pour ll 9 décembre prochain et portera, vous l’aurez compris, une attention particulière à chacune des avancées qui seront faites.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de notre respectueuse considération.

Paris, le 26 novembre 2021

Protégé : Le gouvernement ne prévoit pas de toucher au point d’indice, mais des mesures ciblées (Le Monde 19 11 2021)

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Conférence sur les perspectives salariales : les syndicats regrettent l’absence de discussions sur les rémunérations des agents (AEF 28 10 2021)

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Déclaration intersyndicale lors du Conseil supérieur de la Fonction publique de l’Etat (CSFPE) du 7 octobre 2021

Posted on Updated on

Les organisations syndicales FSU, UNSA, CFDT, CGT, FO, Solidaires, CGC représentatives des personnels de la fonction publique de l’État prennent acte lors de ce CSFPE de la mise en œuvre des mesures gouvernementales relatives à la carrière et à la rémunération des agents de catégorie C.

Toutefois, même si elles sont positives pour les agents qui vont en bénéficier, ces mesures aboutissent à tasser une fois encore les grilles de rémunération faisant ainsi perdre de l’amplitude aux carrières.

Le risque existe d’un nouveau décrochage des rémunérations des agents publics par rapport aux moyennes des salaires versés dans le secteur privé. L’attractivité des emplois publics est donc une nouvelle fois engagée.

Nos organisations syndicales formulent le vœu à l’occasion de ce CSFPE que soient ouvertes sans délai une négociation sur les carrières, sur la valeur du point d’indice, sur les rémunérations ainsi que sur des mesures générales pour l’ensemble des agents publics.

Protégé : Quatre syndicats de la fonction publique demandent à nouveau à Amélie de Montchalin de dégeler le point d’indice (AEF 16-09-2021)

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : PPCR et gel du point d’indice (AEF 13 01 2021)

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : prime et retraite

Posted on Updated on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :