Laurent Berger : « L’activité peut reprendre quand c’est possible mais dans des conditions maximales de sécurité pour les salariés »

Posted on Updated on

PROPOS RECUEILLIS PAR MARC LANDRÉ  Le Figaro 22 avril 2020

Laurent Berger est secrétaire général de la CFDT depuis 2012.Sacentrale, réformiste, occupe depuis trois ans la première place sur l’échiquier syndical en France.

LE FIGARO. – Quel tableau dressez-vous de la société française à l’entrée de la sixième semaine de confinement ?
Laurent BERGER.- Ce tableau est sombre et source de beaucoup d’inquiétudes. Pour faire face à cette crise, la France a eu raison de faire le choix de l’humain et de la santé avant toute considération financière mais la situation sociale, notamment des soignants en première ligne, des salariés exposés au virus et des invisibles auxquels on ne pense jamais, est des plus difficiles. Cette crise est un révélateur et un accélérateur des inégalités et des fractures de la société.

Quel regard portez-vous sur le plan d’urgence mis en œuvre pour la sauvegarde de l’économie ?

Je ne veux pas être polémique en ce moment. Le gouvernement a fait face, notamment en déployant un dispositif massif de chômage partiel qui concerne près d’un salarié sur deux dans le privé, et a s’améliorer la couverture quand on lui a fait part de lacunes. […]

Lire l’intégralité de l’interview ICI

20200422_SG_PRESSE_ITW Le figaro

Print Friendly, PDF & Email