Pourquoi la CFDT a signé le PPCR et le PARC d’octobre 2020 ?

Posted on Updated on

Mise au point du Sgen-CFDT RechercheEPST sur les signatures du Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR) de 2015 et du Protocole d’Accord Relatif à l’amélioration des Rémunérations et Carrières (PARC) d’octobre 2020.

On ne va pas se mentir : le PPCR de 2015 et le protocole d’accord d’octobre 2020 ont permis des avancées d’une ampleur inédite pour la carrière et la rémunération des agents de l’Enseignement Supérieur et la Recherche depuis le décret statutaire de 1983 ! Dire le contraire relève de la très mauvaise foi.

Et c’est parce que la CFDT a signé le PPCR en 20151, c’est parce que le Sgen-CFDT a signé le PARC en octobre 20202 que certaines de nos revendications ont pu voir le jour. Contrairement aux organisations syndicales qui réclament tout, tout de suite, qui ne s’engagent pas, la CFDT préfère négocier et avancer pas à pas pour obtenir l’amélioration concrète des carrières des agents de l’ESR.

Pour mémoire, la fusion des grades IE1 et IEHC, le transfert des primes-points pour tous les agents, la fusion des grades CR2 et CR1 et la création de la Hors Classe pour les chargés de recherche, l’ajout de l’échelon HEB aux grades DR2 et IRHC, les modifications d’échelons (indices et durées), la revalorisation des primes des IT par la mise en place du RIFSEEP, le principe du déroulé d’une carrière complète sur au moins deux grades, … : c’est le PPCR de 2015 !

La fusion des grades IR2-IR1, l’ajout de la HEB au grade CRHC, la création du RIPEC pour les chercheurs et l’augmentation très forte (+540%) de la part statutaire3 (part attribuée à tous les agents) : 6400€ en 2027, le remplacement de la PEDR par une prime qui devrait être attribuée à la très grande majorité des chercheurs et chercheuses, le décontingentement du grade DRCE, le repyramidage des corps CR et DR, l’inscription dans la loi du principe du déroulé d’une carrière complète sur au moins deux grades, l’alignement du RIFSEEP des  ITA des EPST sur celui des ITRF, … : c’est le protocole d’accord d’octobre 2020 !

Bien entendu ce n’est pas suffisant : pour chaque décret, il faut négocier et c’est ce que nous avons fait et c’est ce que nous faisons actuellement sur le décret fusion IR2-IR14, sur les Lignes Directrices de Gestion concernant la mise en place dans les EPST des composantes fonctionnelles et individuelles du RIPEC5, … ! Mais sans ces signatures rien ne serait en discussion ! alors qui a raison ? signer un protocole (protocole « funeste » disent certains ?!?!) et pouvoir négocier ou ne pas signer ?

Signer le PARC n’empêche pas le sgen-CFDT de continuer à demander des améliorations de carrières et rémunérations ! Avec d’autres organisations syndicales, il réclame, entre autres, la création de la HEA pour les grades CRCN et IRCN, le décontingentement de la HEB et l’ajout d’un échelon HEC pour les CRHC et les IRHC, la fusion des grades DR2 et DR1 et l’ajout d’un échelon HEC à ce nouveau grade DRCN, l’ajout d’au moins un échelon au grade DRCE, la suppression des trois premiers échelons des grades CRCN et IRCN et l’alignement des grilles des trois corps IR, CR et MCF, l’ajout d’un grade AIHC au corps AI, la fusion des grades TCS et TCE, le dégel du point d’indice et la réévaluation de la valeur du point pour rattraper, dans un premier temps, la baisse du pouvoir d’achat constaté depuis 2010 !

1 Le  PPCR a été signé par toutes les confédérations de fonctionnaires sauf la CGT, FO et Solidaires

2 Le protocole d’octobre 2020 a été signé par le Sgen-CFDT, le SNPTES et l’UNSA et rejeté par le SNCS-FSU, le SNTRS-CGT et SUD-recherche

3 Cette part statutaire, attribuée à tous les chercheurs et à toutes les chercheuses, devient très majoritaire dans la répartition des primes pour les chercheurs

4 Le projet de modifications statutaires et indiciaires du corps des IR est ici

5 Il reste encore des décrets en attente notamment celui portant sur le décontingentement du grade DRCE

Régime indemnitaire chercheurs EPST : où en est-on ?

Dossier LPR, PARC (MàJ) 

CTMESR : POURQUOI UN VOTE CONTRAINT ?

Print Friendly, PDF & Email