CT

Élections professionnelles de décembre 2018 à l’Inserm : OUI, JE VOTE !

Posted on Updated on

Élections professionnelles de décembre 2018 : OUI, JE VOTE !

Le Sgen-CFDT Recherche EPST rappelle que les bulletins de vote doivent parvenir à l’Inserm au plus tard1 le jeudi 6 décembre :

Si vous ne l’avez pas encore fait, VOTEZ MAINTENANT !

Le Sgen-CFDT RechercheESPT, soucieux de préserver vos droits, considère que la participation massive aux votes est primordiale et permettra de légitimer toutes ses actions syndicales actuelles et futures dans le cadre des rencontres stratégiques avec les gouvernances des EPST.

C’est par votre mobilisation et votre soutien  que nous pourrons revendiquer et défendre l’amélioration de vos carrières et rémunérations, de la qualité de vie au travail, de l’égalité professionnelle, de la défense du statut de la Fonction publique et combattre la précarité …

C’est aussi l’occasion de choisir le syndicalisme que vous voulez : voter Sgen-CFDT c’est choisir un syndicalisme de construction plutôt que de blocage, un syndicalisme qui agit pour les agents pour obtenir de nouveaux droits, un syndicalisme qui ne pratique pas le tout ou rien.

Un CTEP Inserm s’est tenu le 15 novembre dernier, en présence des 3 élu.e.s du Sgen-CFDT RechercheEPST . Quatre points étaient soumis pour avis :

  • Évolution organisationnelle du Département des systèmes d’information (DSI), lire la suite ici…
  • Évolution des modalités d’organisation administrative, scientifique et financière de l’ANRS, lire la suite ici…
  • Projet d’arrêté relatif à la prorogation du mandat de la CAP des chargés de recherche de l’Inserm. Dès l’application du PPCR à l’Inserm, le Sgen-CFDT a revendiqué l’organisation d’une session de promotion CRHC au titre de 2017 comme le décret en autorisait la direction. lire la suite ici…
  • Décision modifiant la décision portant création des CSHSCT de l’Inserm. Il s’agissait d’acter la création d’un CSHSCT pour les DR “P6-12”, “Grand-Est” et “Nord Ouest”, lire la suite ici…

Questions diverses : les représentants du personnel ont ensuite demandé l’ouverture du groupe de travail sur les primes des  chercheurs,  annoncé depuis plusieurs mois par la DRH, suite à leur demande réitérée.
Le Sgen-CFDT a de nouveau réclamé qu’une ligne budgétaire soir incluse dans le budget 2019 pour permettre a minima l’alignement des IFSE (composante de base du RIFSEEP) des IT de l’Inserm sur les IFSE socles des ITRF des universités plus avantageux.
Lire ICI le compte rendu global du CTEP du 15 novembre 2018.

Vous êtes agent Inserm, titulaire ou non titulaire, participez à la vie de votre établissement ! 

VOTEZ !

1 l’enveloppe de vote doit être postée si possible ce mardi, mercredi 5 dernier délai

A lire : Universités : la France abandonne ses principes d’accueil et d’universalité.

A lire aussi : Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : l’accord Égalité professionnelle ne sera pas appliqué

Le Sgen-CFDT Recherche EPST

Elections professionnelles de décembre 2018 Comité technique d’établissement public CT du CNRS

Posted on Updated on

Elections professionnelles de décembre 2018

Comité technique d’établissement public

CT  du  CNRS

Lien avec la profession de foi du Sgen-CFDT Recherche EPST

Le Comité Technique en quelques mots :

C’est l’instance obligatoirement consultée pour les questions concernant l’organisation et le fonctionnement de votre établissement, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, les politiques de formation, l’hygiène et la sécurité, les conditions de travail et le régime indemnitaire.

Cette instance que vous êtes appelés à élire est le lieu privilégié du dialogue social.

Les élus du Sgen-CFDT RechercheEPST portent la politique du syndicat :

  • Défendre un service public de recherche fondé sur la coopération et non la compétition entre les différents acteurs (CNRS, autres EPST, universités…) ;
  • S’opposer au financement prépondérant de la recherche reposant sur des appels à projets ;
  • Revendiquer une dotation financière récurrente des équipes de recherche, permettant une évaluation a posteriori, garante de la liberté nécessaire à une recherche scientifique de qualité ;
  • Défendre le principe d’une évaluation de l’activité des centres de recherche par les instances concernées des établissements ;
  • S’opposer à toutes les mesures qui réduiraient la représentation des personnels : fusion des CT et CHSCT, projets de regroupements ou de fusions d’EPST et d’Universités ;
  • Exiger la poursuite de la mise en œuvre du dispositif PPCR et obtenir de nouvelles améliorations des carrières des personnels :

Ø  Déroulement d’une carrière complète sur au moins 2 grades pour tout agent, qu’il soit chercheur, ingénieur ou technicien, comme prévu dans le PPCR,

Ø  Fusion des grades AI/IECN, AT/ATP2/ATP1, DR2/DR1, IR2/IR1, TCN/TCS,

Ø  Alignement de la grille des chargés de recherche sur celle des Maitres de conférences (échelon supplémentaire pour les chargés de recherche hors-classe),

Ø  Décontingentement de l’accès à la hors échelle B pour les corps concernés,

Ø  Poursuite du transfert prime/points au-delà de celui prévu en 2019.

Les élus du Sgen-CFDT RechercheEPST au CT s’engagent à :

  • Défendre une politique de recrutement basée sur le remplacement de tous les départs (retraite, détachement, démission, …) par des emplois permanents non-mutualisés pour réduire la précarité et maintenir les compétences au CNRS, à l’opposé d’une politique privilégiant les recrutements sur CDD,
  • Refuser les économies d’emplois réalisées au travers de la mutualisation des fonctions supports et combattre les externalisations,
  • Revendiquer l’augmentation des flux des passages de grades et de corps permettant d’assurer le déroulement d’une carrière sur deux grades minimum pour tous,
  • Exiger une prise en charge et un traitement respectueux des personnels confrontés au mal être au travail : nécessité absolue de porter une attention particulière aux risques psychosociaux induits ou accentués par les réorganisations,
  • Réclamer une évaluation pluriannuelle du climat social au sein des EPST
  • Continuer à se mobiliser pour une application pleine et entière du télétravail conformément à l’arrêté du MESRI
  • Obtenir au plus vite un réel alignement du montant des primes IT CNRS sur celui des ITRF universités respectant l’engagement initial du Ministère
  • Exiger l’ouverture de négociations pour la revalorisation du régime indemnitaire des chercheurs

Faire du Comité Technique une véritable instance de dialogue social et de défense des personnels

 Le Sgen-CFDT RechercheEPST

Les candidat.e.s Sgen-CFDT RechercheEPST au CT du CNRS

Maria GUERRA – CH

David TREBOSC – IT

Malika HEMERY – IT

Patrick MUSSOT – CH

Viviane BERTHELIER – IT

Ludovic CHARPENTIER – CH

Susanne FURNISS-YACOUBI – CH

Daniel CLESSE – IT

Claudia ZLOTEA – CH

Pierre COUCHET – IT

Nadine MAURY – IT

Julien LEGROS – CH

Marylene BERTRAND URBANIAK – IT

Victor MAMANE – CH

Frédérique LANGUE – CH

Philippe BLANC – IT

Bernadette BERGERET – IT

Olivier SANDRE – CH

Luc PERROT – IT

Yannick BOURLES – IT

Déclaration sur la nouvelle indemnité des informaticiens (IRI) au Comité Technique du CNRS

Posted on Updated on

Si le Sgen-CFDT se réjouit de la reconnaissance de la spécialité des informaticiens, il regrette que :
– Seuls le Sgen-CFDT et le SNPTES  aient voté pour,
– Que cette indemnité soit réservée aux nouveaux recrutés et aux mobilités.

Déclaration Sgen-CFDT Recherche EPST  – CT CNRS du 04/07/18 :

Aujourd’hui, avec la création d’une nouvelle indemnité pour les informaticiens, nous sommes à un tournant de l’application du RIFSEEP au CNRS.

  • L’occasion de reconnaitre les spécialités, celles des informaticiens et d’autres dans le futur,
  • L’occasion de moderniser les mécanismes indemnitaires et de sortir d’un immobilisme qui a trop duré,
  • Cela aurait pu être l’occasion de revenir à l’esprit du RIFSEEP, avec des primes basées sur les fonctions occupées et non suivant le corps/grade
  • Cela aurait pu être l’occasion d’apporter de la simplicité et de la transparence dans l’attribution des primes, également voulu par le RIFSEEP
  • Enfin l’occasion d’homogénéiser les mécanismes avec d’autres établissement comme INRIA (ou l’INSERM)

Et même si la décision que vous nous présentez rattrape en partie les inégalités générées par le passage au RIFSEEP, la simplification ou l’égalité n’y est pas.

Nous proposons donc au CNRS de modifier cette décision et d’appliquer un mécanisme similaire à celui mis en place à INRIA : Une prime annuelle d’un montant unique quel que soit le corps ou emploi type pour l’ensemble des agents de la BAP E.

Le CNRS, de par sa taille et son influence, doit montrer l’exemple pour la mise en place de cette indemnité, comme il l’a déjà fait pour le télétravail ou récemment pour le PPCR et le corps des AI.

 

Le mécanisme d’attribution étant complexe, nous vous invitons à lire notre résumé « Indemnité pour les informaticiens au CNRS – Qui touche quoi ? »

Déclaration commune des Organisations Syndicales du CNRS sur le maintien du CT et du CHSCT au CNRS

Posted on Updated on

Déclaration commune des Organisations Syndicales du CNRS
sur le maintien du CT et du CHSCT au CNRS
CT du CNRS du 31 mai 2018

Le comité technique du CNRS, réuni le 31 mai 2018, a pris connaissance des propositions du gouvernement dans le cadre du chantier « dialogue social » des réformes de la Fonction Publique Actions Publiques 2022, notamment des projets de fusion des instances représentatives des personnels, Comités Techniques – CT- et Comités d’Hygiène Sécurité Conditions de Travail – CHSCT.

Le comité technique du CNRS déclare être attaché au maintien, à l’amélioration, voire au renforcement, du rôle spécifique du Comité Technique et du CHSCT du CNRS. En effet, nous considérons comme un atout pour analyser, échanger et apporter des réponses constructives, le fait d’avoir deux instances distinctes, ayant pour compétence de travailler sur des enjeux spécifiques clairement identifiés. Dans les organismes de recherche tel que le CNRS où toutes les problématiques d’hygiène et de sécurité que l’on peut trouver dans le milieu du travail sont rassemblées, la présence d’une instance CHSCT est cruciale. Le retour impromptu et inopiné à une instance unique au CNRS aurait comme conséquence d’affaiblir et de diluer le travail à mener sur des thématiques très différentes et dont l’importance justifie une approche et des moyens qui ne sauraient être édulcorés.

Le comité technique du CNRS affirme également l’importance du maintien des CHSCT spéciaux par Délégation régionale du CNRS qui travaillent au plus près des personnels et de l’administration déconcentrée.

 

Comité Technique CNRS : Déclaration sur le télétravail – CT du 31 mai

Posted on Updated on

Déclaration sur le télétravail
Comité Technique CNRS du 31 mai

IMPORTANT : Le télétravail est possible au CNRS depuis Octobre 2018.
Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur le télétravail sur notre page Questions/Réponses sur le télétravail au CNRS

Le SGEN CFDT Recherche EPST se réjouit des nouvelles propositions du CNRS sur le télétravail qui, au travers de simples recommandations et préconisations aux directeurs d’unité, respecte le décret et l’arrêté portant son application.

Nous demandons à la direction de l’établissement que la communication qu’elle réalisera précise bien qu’il s’agit de recommandations et non pas de contraintes.

Notre syndicat demande également à la direction du CNRS de prendre en compte les préconisations  des représentants du personnel du CCHSCT, notamment celles concernant les équipements à disposition des agents ou celles concernant l’organisation des unités.

Le Télétravail est une avancée sociale et le CNRS se doit de mettre tout en place pour améliorer la qualité de vie au travail de ses agents.

Le SGEN CFDT Recherche EPST s’en assurera.

 

Retrouvez nos articles sur le télétravail sur notre site web : https://epst-sgen-cfdt.org/?tag=teletravail

Elus Comité technique (CT) CNRS 2014

Posted on Updated on

Les Représentants élus Sgen-CFDT Recherche EPST siégeant au comité technique du CNRS sont :

Titulaires
-* Maria GUERRA (CH)
-* David TREBOSC (IT)

Suppléants
-* Ludovic CHARPENTIER (CH)
-* Luc PERROT (IT)
Vous pouvez les contacter par email : contact@epst-sgen-cfdt.org

Retrouvez les autres élus ou représentants sur cette page .