Barème des primes au CNRS – PFI

Posted on Updated on

La PFI N’EXISTE PLUS
Plus d’informations sur la nouvelle prime pour les BAP E

 

 

 

 

Cette page est dédiée à la PFI (Prime de Fonction Informatique), si vous désirez des informations sur les autres primes (PRime de recherche, Indemnité d’Administration et de Technicité, Indemnité Forfaitaire pour Travaux Supplémentaires, Prime de Participation à la Recherche Scientifique), veuillez aller sur cette page Barême des primes au CNRS – PPRS – IAT – PR – IFTS

Les informations de cette page sont tirées des documents PDF que vous trouverez en bas de la page :
–  PFI – Circulaire du 23 mai 2005 : La circulaire du 23 mai 2005 relative au régime indemnitaire des fonctionnaires affectés au traitement de l’information établit les conditions et les modalités d’attribution de la PFI au CNRS.
–  PFI – Description des missions par fonction : Ce document est une aide pour passer l’examen PFI. Il fournit, pour chaque fonction, les missions que l’agent doit remplir et la durée de l’audition.
–  PFI – Information générales sur les conditions d’accès à l’examen professionnel : Informations générales l’attention des agents remplissant les conditions leur permettant de se présenter à l’examen professionnel pour l’attribution de la Prime de Fonctions Informatiques (PFI)
–  PFI – Tableau de correspondance emplois-types-fonctions : Ce document permet d’avoir la correspondance entre les corps / Fonctions PFI et montant.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page du site Web du CNRS dédiée à la PFI.

Montant de la PFI suivant la fonction

Les montant sont exprimés en en 1/10000 de la prime. Pour chaque fonction, nous indiquons la durée de perception et le montant mensuel en euros.

Exemple : Un programmeur aura un montant de 108/10000 de la prime après 1 an et recevra donc une PFI mensuelle de 296,44€

Chef de projet
–  139 pendant 1an, soit une PFI mensuelle de 381,53€
–  154 pendant 1an et 6 mois, soit une PFI mensuelle de 422,7€
–  188 après 2 ans et 6 mois. soit une PFI mensuelle de 516,03€

Analyste
–  83 pendant 2 ans, soit une PFI mensuelle de 227,82€
–  94 pendant 2 ans, soit une PFI mensuelle de 258,01€
–  118 après 4 ans. soit une PFI mensuelle de 323,89€

Programmeur système exploitation
–  139 pendant 1 an soit une PFI mensuelle de 381,53€
–  162 pendant 1an et 6 mois soit une PFI mensuelle de 444,66€
–  188 après 2 ans et 6 mois. soit une PFI mensuelle de 516,03€

Programmeur
–  93 pendant 1 an soit une PFI mensuelle de 255,27€
–  108 pendant 1 an et 6 mois soit une PFI mensuelle de 296,44€
–  125 après 2 ans et 6 mois. soit une PFI mensuelle de 343,1€

Chef d’exploitation
–  147 pendant 3 ans soit une PFI mensuelle de 403,49€
–  188 après 3 ans soit une PFI mensuelle de 516,03€

Opérateur
–  32 pendant 1 an soit une PFI mensuelle de 87,83€
–  36 pendant 2 ans soit une PFI mensuelle de 98,81€
–  42 après 3 ans soit une PFI mensuelle de 115,28€

Agent de traitement
–  55 pendant 1 an soit une PFI mensuelle de 150,97€
–  58 pendant 2 ans soit une PFI mensuelle de 159,2€
–  65 pendant 3 ans soit une PFI mensuelle de 178,41€

Les informations ci-dessus proviennent du document “PFI – Tableau de correspondance emplois-types-fonctions”.

Fonction possible suivant le corps

Corps IR
–  Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Programmeur système d’exploitation(3) ou Chef d’exploitation(4)
–  Architecte des systèmes d’information : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Chef d’exploitation(4)
–  Chef de projet ou expert en développement et déploiement d’applications : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Chef d’exploitation(4)
–  Chef de projet ou expert en information statistique : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Programmeur système d’exploitation(3) ou Chef d’exploitation(4)
–  Chef de projet ou expert en calcul scientifique : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Programmeur système d’exploitation(3) ou Chef d’exploitation(4)
–  Administrateur systèmes informatiques, réseaux et télécommunications : Analyste(2) ou Programmeur système d’exploitation(3) ou Chef d’exploitation(4)
–  Administrateur de systèmes d’information : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Chef d’exploitation(4)
–  Ingénieur en développement et déploiement d’applications : Analyste(2) ou Chef d’exploitation(4)
–  Ingénieur statisticien : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Programmeur système d’exploitation(3) ou Chef d’exploitation(4)

Corps IE
–  Ingénieur en calcul scientifique : Chef de projet(1) ou Analyste(2) ou Programmeur système d’exploitation(3) ou Chef d’exploitation(4)
–  Gestionnaire de parc informatique et télécommunications : Analyste(2) ou Programmeur de système d’exploitation(3)
–  Gestionnaire de bases de données : Analyste(2) ou Programmeur de système d’exploitation(3)
–  Développeur, Intégrateur d’applications : Analyste(2) ou Programmeur de système d’exploitation(3)

Corps AI
–  Assistant statisticien : Analyste(2) ou Programmeur de système d’exploitation(3)

Corps T
–  Technicien d’exploitation, de maintenance et de traitement de données : Programmeur

Corps AJT
–  Opérateur d’exploitation et de maintenance informatique : Opérateur ou agent de traitement

Note de bas de page

(1) Ancienneté requise : 5 ans minimum d’exercice des fonctions d’analyste. (2) La décision tenant au choix entre ces fonctions revient au directeur d’unité au regard des responsabilités de l’agent concerné. (3) Ancienneté requise : exercice antérieur des fonctions de programmeur, pupitreur ou chef programmeur. (4) Ancienneté requise : les fonctions de programmeur, de pupitreur ou de chef programmeur doivent avoir été exercées au moins pendant 5 ans.

N.B. : Les fonctionnaires promus dans un corps relevant d’une catégorie de niveau hiérarchique supérieur à celui de la catégorie correspondant à la fonction qu’ils exercent cessent de percevoir la prime attachée à la fonction considérée. Toutefois, les fonctionnaires cessant de percevoir la prime en raison de leur accession en catégorie B reçoivent, pendant deux ans au plus, une indemnité complémentaire égale à la prime de fonctions qui leur était attribuée au moment de leur accession en catégorie B. Cette indemnité évolue, pendant la période maximum de deux ans, dans les mêmes conditions que le traitement soumis à retenue pour pension afférent à l’indice brut 585. L’indemnité est versée pendant la période de deux ans susvisée, sous réserve que le bénéficiaire continue à exercer les fonctions informatiques correspondantes.

Différents documents d’informations :

Print Friendly, PDF & Email