CTMESR

CTMESR : Gel du point d’indice, dossiers prioritaires, …. – Déclaration liminaire du Sgen-CFDT

Posted on Updated on

La CFDT s’est déjà exprimée sur l’enseignement supérieur et la recherche lors du CNESER du  26 Juin 2017. A l’occasion du premier CTMESR de la nouvelle mandature politique nous souhaitons mettre l’accent sur trois points :

  • LE GEL DU POINT D’INDICE
  • UN FONCTIONNEMENT DU CTMESR LARGEMENT RENOUVELÉ
  • DES DOSSIERS PRIORITAIRES

GEL DU POINT D’INDICE POUR LES AGENTS PUBLICS

Tout d’abord, l’annonce du gel du point d’indice pour les agents publics, faite sur France 2 le 29 Juin 2017 par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics mais aussi en charge de la Fonction publique est inacceptable.

Inacceptable sur le fond, car encore une fois, les agents publics sont considérés comme simple variable d’ajustement budgétaire, comme une charge, jamais comme une force pour des politiques qui font société, jamais comme une richesse.

En effet, les agents publics méritent mieux que le gel de la valeur du point qui a déjà engendré plusieurs années de perte de pouvoir d’achat entre 2010 et 2016. Pour la CFDT, leurs compétences et leur investissement au travail pour le bénéfice de tous doivent être mieux reconnus.

Inacceptable sur la méthode employée, sans aucune concertation avec les organisations syndicales, alors qu’un rendez-vous salarial était annoncé en 2017. La CFDT demande que la construction d’un agenda social à la hauteur des …

 

Lire la suite de l’article : site du Sgen-CFDT

Pour le Sgen-CFDT : les économies ne se font pas sur les conditions de travail des personnels !

Posted on Updated on

logo_sgen_cfdt_2013Communiqué de presse n°53 du 27 avril 2016

Les élus Sgen-CFDT ont décidé de ne pas siéger aujourd’hui, mercredi 27 avril au Comité Technique Ministériel de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CTMESR) qui doit donner son avis sur les moyens de décharges pour les membres des Comités Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Déjà, lors de la dernière réunion du CTMESR le 12 avril 2016, le Sgen-CFDT, comme l’ensemble des organisations syndicales, avait voté contre le projet de texte présenté par la DGRH (CP n° 52 du 15 avril 2016). En effet, il ne prévoyait pas, comme le permet la réglementation en vigueur, de prendre en compte les spécificités de certains sites – en particulier la dangerosité – et donc les risques encourus par les personnels qui y travaillent : chimiques, nucléaires, etc.

Malgré nos interventions, la DGRH n’a pas fait évoluer le texte dans le sens de nos demandes. Elle ne s’est pas non plus donné les moyens d’organiser une concertation qui devrait également associer les membres du CHSCT MESR pour leur expertise.

Le Sgen-CFDT ne participera donc pas au CTMESR et demande l’ouverture de discussions.