Carrière

Guide pour l’entretien et le dossier annuel d’activités CNRS

Posted on Updated on

Chaque année, la campagne des dossiers annuels d’activités CNRS  se déroule de mars à fin juin.

Afin d’accompagner les agents CNRS durant cette période, le Sgen-CFDT Recherche EPST a préparé un guide qui les aidera lors de leur entretien annuel d’appréciation et apportera des éléments pour remplir leur dossier d’activités :

guide_dossier_annuel-CNRS-Sgen
N’hésitez pas à nous contacter (contact@epst-sgen-cfdt.org) si vous avez besoin de précisions supplémentaires.

Vous avez des questions complémentaires, vous trouverez la réponse sur cette page.

Ce document fait partie des guides et infographies, disponibles sur cette page,  mis à disposition des agents CNRS par le Sgen-CFDT RechercheEPST.

Campagne annuelle d’avancement des personnels IT de l’Inserm, nos conseils

Posted on Updated on

Campagne annuelle d’avancement des personnels IT de l’Inserm – Session 2016


Les conseils de nos élu-e-s :

1° Il vaut mieux rédiger votre dossier d’activité au plus vite afin de le faire compléter par votre supérieur hiérarchique avant votre entretien, ce qui permettra d’échanger sur son contenu lors de la discussion ;

2° A l’ occasion de cet entretien, nous attirons votre attention sur les points suivants :

  1. a) Insistez pour que les cases de proposition à promotion soient bien cochées par votre directeur de structure. Un dossier dont la case « proposition à promotion » n’est pas cochée, n’est pas évalué.
  2. b) Si vous le pouvez, insistez également auprès de votre  directeur de structure afin que seul le premier agent dans chaque catégorie soit classé.
  3. c) Pour les autres personnels promouvables, il faut dans ce cas, que seule la case d’accord de promotion soit cochée.

La raison de ces 3 points est  que le rang de classement n’a pas la même signification selon la taille des structures et donc selon le nombre d’ITA dans chaque catégorie.

3° Si vous passez les concours internes, signalez-le dans votre dossier, ainsi que les concours déjà passés antérieurement même si les résultats ont été négatifs

4° Enfin, pensez à bien exposer toutes vos activités d’intérêt collectif, qu’elles soient locales, régionales ou nationales – Jury de concours, Assistant de Prévention, membre du conseil d’Unité, membre CSHSCT, élu dans une instance Inserm,  etc…

5° Pour rappel, votre dossier est classé au niveau de l’unité ou du service par grade puis au niveau de la Délégation Régionale par priorité A ou B :

  • classement A, agents considérés comme prioritaires pour un avancement au titre de l’année de référence
  • classement B, agents considéras comme moins prioritaires pour un avancement au titre de l’année de référence

Les réunions d’analyse régionale sont prévues courant avril 2016

Les dossiers classés A au niveau régional sont évalués d’une part par les représentants des personnels et d’autre part par l’Administration.

Lors de la séance plénière de la CAP, les deux listes sont confrontées et permettent de faire, après débat entre les deux parties (élu-e-s CAP et Administration), la sélection finale des personnels promus.

Néanmoins, nous étudions certains dossiers classés B, notamment ceux des personnels au dernier échelon ayant un bon dossier et les “signalons” à l’administration lors de la session plénière et les suivons au fil du temps.

Enfin, sachez que vous avez la possibilité de prendre connaissance de votre classement régional. Pour cela adressez une demande écrite (courrier ou mail) à la responsable RH de votre délégation, après la publication des résultats complets des CAP qui se tiendront entre le 13 et le 24 juin.

Nous restons à votre disposition pour répondre à vos questions.

Vous trouverez toutes nos coordonnées ici

Vos élus SGEN-CFDT Recherche EPST en Commissions Administratives Paritaires Inserm

Campagne avancement 2016 IT Inserm

La CFDT reçue par Annick Girardin, ministre de la Fonction publique

Posted on Updated on

cfdt_recueLa ministre de la Fonction publique a rencontré les organisations syndicales représentatives en février. Première organisation à être reçue, la CFDT Fonctions publiques a rappelé son engagement plein et entier dans les négociations puis dans la signature des accords relatifs à la rénovation des relations sociales dans la Fonction publique, à la santé et à la sécurité des agents au travail, à la lutte contre la précarité, à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et, en octobre dernier, aux parcours professionnels, carrières et rémunérations.

La ministre a été très attentive à chacun de des points évoqués. Elle apportera des réponses lors du prochain CCFP qui devrait se tenir le 15 mars.

Lire l’article

Lettre du ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, relative à la mise en oeuvre des mesures PPCR

Posted on Updated on

Lettre du 21 janvier 2016 de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, relative à la mise en oeuvre des mesures PPCR (PPCR Parcours professionnel, carrières et rémunérations)

 

20160121-Lebranchu

Mutualisation : Position du Sgen-CFDT Recherche EPST

Posted on Updated on

La direction du CNRS met en place un dispositif de mutualisation des fonctions d’ingénieurs et techniciens (1).

Le Sgen-CFDT RechercheEPST est opposé à une mutualisation massive des fonctions IT.

L’objectif affiché de la DRH d’optimiser la gestion des ressources humaines ne doit pas entrainer une détérioration des conditions de travail des agents et nuire à leur carrière. Au regard de la situation d’agents déjà mutualisés, il n’est pas envisageable de refuser d’emblée toute négociation autour de la circulaire de cadrage. L’expérience du terrain montre que certains agents pourraient y trouver des avantages professionnels. Afin de protéger les agents contre les dérives, le Sgen-CFDT RechercheEPST porte les revendications suivantes  :

  • Limitation du nombre de postes mutualisés : fixé chaque année dans une totale transparence, il devra être limité à une cinquantaine par an (sur + de 13 600 IT) et être basé exclusivement sur du volontariat,
  • Pas de mutualisation lors de recrutement par concours externe : un agent nouvellement recruté doit bénéficier d’une période adaptée à une intégration réussie,
  • Réexamen de la situation de l’agent dans le cadre de l’entretien annuel d’activité, pour permettre d’évaluer tous les aspects de la fonction (missions, horaires, régime indemnitaire, déplacements, etc..), et sans reconduction tacite,
  • Mise en place de critères précis et sans ambiguïté pour les présidents, les membres de jurys et pour les CAP. « La polyvalence qu’exige la mutualisation doit être reconnue et prise en considération par les experts qui doivent être sensibilisés à ces situations » (cf circulaire (1)),
  • Suivi précis et rigoureux des carrières des agents exerçant des fonctions mutualisées afin qu’ils ne soient pas défavorisés,
  • Vigilance sur le « sentiment d’appartenance des agents » qui est un élément fondamental (sentiment d’appartenance à un projet, à un groupe de travail, à une équipe, à une délégation régionale…),
  • Prévenance des risques de conflit d’intérêt entre les structures qui partagent les fonctions de l’agent.

Vous êtes concernés par ces mesures ? Vous avez des doutes, des questions ? N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos expériences ou de vos difficultés.

(1) Lien vers la circulaire : 20151105-Circulaire_relative_mutualisaton_fonctions_ingenieurs_techniciens_CNRS

Carrière, salaire, mobilité : Thierry Mandon ouvre l’agenda social du supérieur

Posted on Updated on

Thierry Mandon a lancé, le 2 novembre 2015, la négociation avec les organisations syndicales autour de l’agenda social de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les organisations syndicales représentatives de l’enseignement supérieur et de la recherche et le secrétariat d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche ont ouvert les discussions sur l’agenda social, le 2 novembre 2015. Ces négociations doivent durer un an, entre la rue Descartes, les syndicats (Ferc-CGT, SNPTES, Sgen-CFDT, FSU, Unsa Éducation, FO, Solidaires) et la CPU (Conférence des présidents d’université). Elles étaient fortement attendues depuis la signature, en février 2014, d’un protocole social entre le ministère et une partie des syndicats. L’objectif : « offrir des perspectives concrètes d’amélioration des conditions de travail aux 232.500 femmes et hommes qui font vivre l’enseignement supérieur et la recherche au quotidien », indique le ministère par communiqué.

Cinq thématiques vont être portées par des groupes de travail, dont les premières réunions auront lieu d’ici la fin 2015 : le suivi de la situation des contractuels, la mobilité, la responsabilité sociale de l’employeur, les missions et perspectives de carrières et les régimes indemnitaires. Des « fiches d’entrée en discussion », déclinant les sujets à traiter, ont été élaborées en amont.

Lire l’article

« Modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations » : l’accord que signera la CFDT

Posted on Updated on

Après une phase de bilan, puis de concertation autour des mesures d’urgence pour la catégorie C (mesures mises en oeuvre en 2014 et 2015), puis une grève et manifestations le 15 mai 2014, la négociation sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations (PPCR) s’est ouverte à l’automne 2014. La méthode et le calendrier en avaient été arrêtés au cours du printemps entre le Gouvernement et les organisations syndicales représentatives à la Fonction publique.

C’est le 17 juillet 2015 que la ministre en charge de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a soumis la version définitive du projet d’accord à la signature des organisations syndicales. Notre réponse est attendue avant le 30 septembre. Les mesures contenues dans l’accord ne seront appliquées qu’en cas d’accord majoritaire, conformément à la clause de validité d’un accord prévue par les accords de Bercy, signés par la CFDT et une majorité d’organisations syndicales, et inscrite dansla loi du 5 juillet 2010 relative au dialogue social. Personne ne devrait craindre cette condition : soit l’accord est bon pour les agents et alors pourquoi ne pas l’approuver ; soit il est mauvais et alors il ne faut pas l’appliquer.

Ce projet d’accord est le fruit d’une négociation longue, parfois difficile. L’ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique ont d’ailleurs été amenées à signer un courrier commun demandant au Premier ministre d’améliorer les propositions du Gouvernement. En effet, les propositions auxquelles on avait abouti dans un premier temps n’étaient pas acceptables. C’est donc bien la participation active des organisations syndicales jusqu’au terme de la négociation qui a permis d’arriver à des propositions qui, certes, ne répondent pas à l’ensemble de nos revendications mais qui sont le fruit d’exigences portées sans concessions dans un contexte économique et budgétaire tendu.

Comme elle l’a fait lors des précédents protocoles d’accord soumis à sa signature, c’est la commission exécutive de l’Uffa-CFDT (Union des fédérations de fonctionnaires et assimilés de la CFDT) qui a arrêté la position de la CFDT sur ce projet d’accord.

Le jeudi 24 septembre, les dix fédérations qui constituent l’Uffa-CFDT (F3C, FEAE, Fep, FGA, FGTE, Finances, Interco, PSTE, Santé-Sociaux, Sgen) se sont réunies en Commission exécutive extraordinaire pour procéder à un vote par mandats. A l’issue de cette procédure, la CFDT Fonction publiques a fait connaitre sa décision à la Ministre en charge de la Fonction publique. En préalable, chaque fédération avait arrêté le vote qu’elle émettrait lors de cette CE extraordinaire.

Les mandats détenus par les fédérations sont fonction du nombre de leurs adhérents relevant de la Fonction publique, qu’ils soient titulaires ou contractuels.

L’ensemble des documents a été mis en ligne sur le site de la CFDT Fonctions publiques : le projet d’accord et ses annexes, le calendrier des mesures, les grilles des catégories A, B et C.
Image1-4

Campagne avancement 2016-2017 – Nombre de possibilités de changement de corps/grade

Posted on Updated on

Retrouvez l’année suivante :  2017/2018

Ci-dessous le nombre de possibilités de changement de corps ou de grades, par BAP, avec le nombre de dossiers proposés par les DU :
PDF Tableau avancements 2016/2017- 16.8 ko

 

PPCR – Texte de l’accord relatif à l’avenir de la fonction publique : la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations

Posted on Updated on

Ci dessous le texte de l’accord relatif à l’avenir de la fonction publique : la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations (PPCR) :

accord_ppcr

Campagne de mobilité interne NOEMI (printemps 2015)

Posted on Updated on

La campagne de mobilité interne pour les ingénieurs et techniciens ouvrira le 24 avril 2015.

Les postes seront affichés sur le site dédié. Les candidatures (curriculum vitae et lettre de motivation impérativement) doivent être transmises au contact mentionné sur l’offre.

  • Date de prise de fonctions : 1er octobre 2015
  • Date limite de candidature : 27 mai 2015.

En savoir plus